C1, TP3 Aller : Présentaton Sparta Prague - Monaco
Ligue des Champions
(02/08/2021)

L'AS Monaco va disputer son premier match officiel de cette nouvelle saison 2021-22, et joue déjà son avenir en Ligue des Champions.

Pour son entrée en lice, les monégasques sont opposés aux tchèques du Sparta Prague, deuxième de son dernier championnat, à 12 points du champion, le voisin du Slavia Prague.

Le Slavia est aussi l'unique club tchèque rencontré en coupes d'Europe par l'AS Monaco, c'était en match de poule de la Coupe de l'UEFA 2005-06, et Monaco avait gagné 2-0 à Prague, avec un doublé de Toifilou Maoulida.


À Prague, les joueurs de Niko Kovac n'y seront pas pour faire du tourisme dans cette très jolie ville.

Les "Spartiates" ont plus de rythme dans les jambes, avec un deuxième tour contre le Rapid Vienne et deux journées de championnat.

S'ils ont perdu à l'aller en Autriche (2-1), les joueurs du Sparta se sont imposés 2-0 au retour, pour se donner le droit d'affronter les joueurs de la Principauté.
En championnat, le Sparta a battu Sigma Olomouc 3-2, et a gagné samedi 5-0 chez le Slovan Liberec, qui a été réduit à 10 à la 52e (score alors de 1-0).


Si ASM et Sparta ne se sont jamais rencontrés, le Sparta Prague (78ème adversaire européen de l'ASM) a déjà affronté plusieurs clubs français en coupes d'Europe, depuis 20 ans.
  • En Ligue des Champions 1991-92, Marseille avait perdu 2-1 à Prague en 8ème retour et s'était fait sortir au bénéfice du but à l'extérieur.
  • En Ligue des Champions 1999-2000, Bordeaux avait débuté la phase de poules par un nul 0-0.
  • En Ligue des Champions 2004-05, Lyon s'était imposé 1-2 pour son 2ème match de poule.
  • En Ligue Europa saisons 2012-13, toujours en phase de poule et toujours Lyon, mais cette fois les deux équipes s'étaient séparées sur un nul 1-1.
  • Dernière opposition, en Ligue Europa 2020-21, le Sparta Prague avait été écrasé 1-4 par Lille, pour l'ouverture de la phase de poule.
Pour sa première conférence de presse de la saison Niko Kovac est revenu sur les différences dans la préparation des joueurs.

Wissam Ben Yedder et Kevin Volland sont arrivés tard avec nous en raison de l’Euro, ils ont repris il y a dix jours seulement. Donc nous avons adapté leur programme. Nous devons trouver le bon équilibre pour optimiser leur retour à la compétition, et adapter la charge de travail.

Je ne pense pas qu’ils auront 90 minutes dans les jambes, mais ils seront disponibles pour le match contre le Sparta. Nous nous nous adaptons, comme pour le retour de Golovin. Nous sommes très bien préparés je pense. Nous avons des ambitions qui sont très claires, faire aussi bien que la saison dernière et tenter de nous qualifier pour la Ligue des Champions. Demain est la première étape, face au Sparta Prague.

La stabilité de l'effectif, un avantage ? Jovetic n’est plus là, mais pour le reste nous avons effectivement gardé un effectif stable, donc c’est vrai que c’est plus confortable pour le staff pour travailler. Ensuite vous savez, dans le football il faut répéter les choses. Il y a des réflexes qui doivent revenir chez les joueurs, lorsqu’on redémarre une saison. Le début de saison est toujours difficile, car vous ne savez pas vraiment où vous en êtes et où en est votre adversaire. Nous sommes contents d’être de retour. Attendons de voir ce qui va se passer demain. Le Sparta est un bon adversaire, et si nous voulons disputer la Ligue des Champions, il va falloir les battre.

Alexander Nübel ou Benjamin Lecomte dans les buts ? Vous avez oublié de mentionner Radoslaw Majecki et Vito Mannone. Benjamin est en train de revenir de blessure. Pour la place de numéro un, on avait mis sur le même plan Benjamin, Radeck et Alexandre. On verra qui sera titulaire demain contre le Sparta.

Lces tours de qualification pour la Ligue des Champions ? Ce n’est pas facile de passer. Un seul club français sur cinq s’est qualifié dans ces conditions, avec deux tours de qualifications. Cela paraît plus abordable pour nous, vu de la France, mais je peux vous dire que tout le monde veut jouer la Ligue des Champions. Nous savons que nous affronterons Genk ou le Shakhtar Donetsk si nous passons ce premier tour. Vous avez besoin d’un brin chance pour vous qualifier pour la phase de groupes dans ces conditions, c’est normal. Pour l’instant nous n’avons pas encore de qualification directe pour le troisième de Ligue 1. Nous sommes là pour relever ce défi. Nous savons que ce ne sera pas facile, mais nous allons faire de notre mieux.

La saison de la confirmation après la 3ème place ? C’est une très bonne question. (sourire) De mon point de vue, c’est encore plus difficile de maintenir un certain niveau de jeu, que de l’atteindre. C’est une situation différente, nos jeunes joueurs ont besoin de progresser encore, de travailler encore plus. Si nous maintenons le niveau de la saison passée, ce ne sera pas suffisant, peut-être qu’une équipe nous passera devant. Il faut peut-être atteindre un step supplémentaire, montrer davantage de qualités encore, si l’on veut avoir les mêmes résultats. Cette équipe a du potentiel, mais elle doit travailler encore plus dur que la saison dernière pour accrocher le top 3.

S'il y a des manques dans mon effectif pour viser plus haut ? Nous croyons en les qualités de nos joueurs. Nous savons que nous avons beaucoup de jeunes joueurs, et que parfois vous passez par plusieurs phases, des hauts et des bas. Mon rôle de coach est de réduire au maximum ces phases. Je ne sens pas quelque chose de négatif. Parfois en tant que coach vous sentez qu’il y a un peu de relâchement, mais ce n’est pas le cas selon moi. Quand nous voyons que nous devons pousser nos joueurs, nous le faisons. Mais je suis très positif et optimiste sur le fait que nous pouvons atteindre nos objectifs.

Les blessés ? Sofiane Diop a été touché contre Antwerp. Nous avons eu peur car il avait eu la même blessure que contre Lyon en fin de saison dernière. Durant la seconde partie de préparation, il a travaillé en marge du groupe, mais il est de mieux en mieux.
Pietro Pellegri a eu une gêne musculaire. Il n’est pas encore à 100% pour reprendre la compétition mais nous ferons le point dans une semaine.
En ce qui concerne Benjamin Lecomte, il est sur le retour, il s’est bien remis de sa blessure. Il a bien travaillé ces derniers jours.

Alexander Nübel ? C’est un joueur que je connaissais depuis de nombreuses années, à Schalke, au Bayern et même à Paderborn. Quand vous avez Manuel Neuer devant vous, ce n’est pas facile. En tout cas je suis très content de son arrivée, c’est un gardien qui est très à l’aise avec le jeu au pied, gauche comme droit, et qui est très bon en un contre un. C’est une bonne personne aussi, et c’est exactement ce dont avait besoin le club. Nous avons quatre gardiens de très haut niveau à disposition, donc nous sommes ravis..

Niko Kovac - Site officiel AS Monaco
Pour ce premier match de la saison, Niko Kovac devra faire sans Isidor (malade), Lecomte, Maripán (blessés) et Krépin Diatta qui se plaint d'un genou.
Sofiane Diop et Pietro Pellegri sont de retour dans le groupe. S'ils ne faisaient pas partie de la liste A, ils sont dans la liste B comme Biancone ou Akliouche, non retenus.
Willem Geubbels a été écarté.

Pour le Sparta Prague, Pavel Vrba a déjà réalisé son objectif de jouer une coupe d'Europe cet automne.

Nous sommes arrivés où nous voulions aller. Nous savons que nous jouerons en Europe à l'automne. Mais j'aimerais vraiment jouer la Ligue des champions.

Monaco ? Nous ne savons pas exactement à quoi nous attendre, car l'équipe a beaucoup tourné en préparation. Ce serait plus avantageux pour nous si nous jouions Monaco après, par exemple, trois journées de championnat de France. On pourrait lire l'adversaire.
Monaco a de grands joueurs et peu importe qui commence là-bas. Mais le staff est tellement fort que nous ne nous concentrerons pas sur les joueurs qui joueront, mais sur le fait de jouer contre Monaco.

Le Sparta mieux préparé avec les matches officiels ? Si vous regardez quels adversaires ils ont joué lors des derniers matches, ils seront suffisamment prêts. Ils ont joué des adversaires qui sont dans les premières places de la Bundesliga ou de la Liga, ils seront prêts.

Si Monaco fait parti des meilleures équipes européennes ? À mon avis, il y a des championnats qui sont au-dessus de la norme : l'Italie, l'Espagne, la France, l'Angleterre. Je pense que les meilleurs joueurs sont là.
Les équipes qui y évoluent comme le PSG ou Monaco sont fortes. C'est une compétition très difficile et un adversaire fort.

Pavel Vrba - Site officiel Sparta Prague

Présentation des équipes

Les absents :

Biancone (choix), Diatta (blessé - genou), Geubbels (choix), Isidor (malade), Lecomte (blessé et non qualifié), Maripán (blessé).

Les groupes retenus :

Effectif du Sparta Prague : Nita, Heca, Kotek, Holec, Celustka, Gabriel, Højer, Stetina, Polidar, Panák, Wiesner, Vindheim, Hancko, Vitík, Soucek, Moberg Karlsson, Pavelka, Krejci, Dockal, Mincev, Sácek, Pesek, Fortelny, Karabec, Krejci, Drchal, Pulkrab, Hlozek, Julis. Majecki, Mannone, Nübel, Aguilar, Badiashile, Caio, Disasi, Jakobs, Matsima, Pavlovic, Sidibé, Diop, Fabregas, Fofana, Golovin, Lemaréchal, Martins, Matazo, Tchouaméni, Ben Yedder, Musaba, Pellegri, Volland.
Partager sur :