C1, TP3 Retour : Présentaton Monaco - Sparta Prague
Ligue des Champions
(09/08/2021)

Après la victoire à Prague à l'aller de ce 3ème tour préliminaire, et le nul 1-1 pour la réception de Nantes pour l'ouverture du championnat, l'AS Monaco doit confirmer contre les tchèques, pour continuer sa route vers la phase de poules de la Ligue des Champions.

Ce week-end, le Sparta Prague a battu Karvina, et a repris un peu de confiance après le 0-2 du match aller, mais devra faire mieux que lors de ces 6 premiers déplacements contre des clubs français qui se sont soldés par 4 défaites, 1 nul et 1 victoire.

  • En Ligue des Champions 1991-92, Marseille avait gagné 3-2 en 8ème aller.
  • En Ligue des Champions 1999-2000, Bordeaux et le Sparta se sont séparés sur un 0-0, pour la 5ème rencontre de la poule.
  • En Ligue des Champions 2004-05, Lyon a écrasé les tchèques 5-0 pour le 6ème et dernier match de poule.
  • En Coupe de l'UEFA 2007-08, pour le 2ème match de poule, Toulouse avait été battu 2-3.
  • En Ligue Europa saisons 2012-13, toujours en phase de poule et encore une défaite du Sparta à Lyon, 2-1, pour la 1ère journée.
  • Dernière opposition, en Ligue Europa 2020-21, le Sparta Prague a perdu à Lille, pour le 5ème match de la phase de poule.
Ce sera la première réception au Louis-II d'une équipe tchèque, car en 2005-06, il n'y avait qu'une seule confrontation entre deux équipes d'une même poule (tous les adversaires européens de l'ASM).

L'objectif de Niko Kovac est de ne pas se contenter des deux buts d'avance, mais de l'emporter. pour la confiance et les points UEFA pour les futures années.

Nous avons juste joué le premier match de cette double confrontation et il en reste un. Rien n’est encore fait, les joueurs le savent. Si j’avais le sentiment qu’ils ne le savent pas vraiment, je ferais tout pour leur rappeler et les pousser. On s’attend à un match difficile, la qualification est en jeu, donc on va faire le maximum.

L’état de forme des joueurs ? Nous attendons le dernier retour du staff médical, mais l’information est que tout le monde est en bonne forme. Guillermo Maripán est sur le chemin du retour, il va s’entraîner avec nous, comme Krépin Diatta. On a 27 joueurs de champ disponibles et 4 gardiens.

La gestion de la concurrence ? Tout le monde veut jouer, c’est ce que j’aime en tant que coach. La performance est capitale. Chacun doit montrer son meilleur visage, qu’il est meilleur que son coéquipier. Cette émulation est une bonne chose. Pour moi, l’important n’est ni l’âge ni le nom. C’est vraiment la performance qui compte.

L’intégration des dernières recrues ? Jean Lucas a joué un très bon match après seulement trois jours avec le groupe. Il connaît la Ligue 1, il a compris comment nous voulions jouer, c’est très positif. Il est capable de jouer à trois postes : six, huit ou dix. C’est ce que nous recherchions. J’espère qu’il va continuer comme ça.
Myron Boadu a un très beau potentiel. Il vient d’arriver, il a besoin de connaître la façon dont on joue, avec et sans ballon. Il s’est créé une belle occasion. S’il continue comme ça, il va beaucoup nous apporter pour la suite.

Niko Kovac - Site officiel AS Monaco
Premier buteur en L1, Gelson Martins devrait encore débuter contre le Sparta.

C’est vrai que l’on a bien commencé à l’extérieur avec une victoire (2-0). Cela ne nous garantit pas la qualification. C’est un nouveau match qui commence à 0-0. On devra marquer des buts sans en encaisser.

Si le groupe est plus fort avec cette concurrence ? Oui, je le sens plus fort. Récemment, deux joueurs nous ont rejoints. On connaît également mieux l’entraîneur et sa manière de travailler. Tout le monde veut jouer. Si l’on veut jouer, il faut lutter et gagner sa place à l’ entraînement.

Je travaille au quotidien avec beaucoup d’engagement et d’abnégation, c’est le plus important. Je vais tout donner pour accomplir une saison encore plus complète en travaillant ma finition notamment. J’essaye d’apporter un maximum défensivement et il peut m’arriver de manquer de lucidité dans le dernier geste. C’est quelque chose que je travaille.

Gelson Martins - Site officiel AS Monaco
Pour ce match retour, Niko Kovac récupère Maripán et Diatta dans son groupe de 23 joueurs où Lecomte, Lucas et Boadu ne sont pas qualifiés.
Mannone, Biancone, Millot, Musaba, Geubbels et Pellegri sont écartés. Wilson Isidor fait son retour.

Côté tchèque, leader du championnat après 3 journées et sa dernière victoire sur Karvina (2-0), le Sparta vient sans pression sur le Rocher. Pavel Vrba voudra rapidement scorer, pour mettre le doute dans les esprits monégasques.

À Prague, Monaco nous a punis après des fautes de marquage. Nous devons être plus cohérents en défense, ne pas les laisser se retrouver dans des situations similaires.

Le match nul de Monaco contre Nantes m'a surpris. Mais on se base plus sur le match à Prague pour préparer ce match.

Si je ne croyais pas que nous avions une chance, nous ne serions pas venus ici. Monaco est, bien sûr, un grand favori. Mais le match dépendra beaucoup du premier but, si nous le marquons, ça peut être très serré jusqu'à la fin.

Si on veut réussir, il faut se créer plus d'occasions qu'à Prague. Nous n'en aurons pas autant qu'en championnat, mais nous pouvons en avoir deux ou trois. Et puis il s'agira de savoir si nous les transformons.

Lors du premier match, j'ai aimé la phase de transition de Monaco. Ils étaient cohérents en défense puis extrêmement flexibles dans la façon de contre-attaquer.

Pavel Vrba - Twitter du Sparta Prague
Pour ce match à Monaco, le coach tchèque est privé de 4 joueurs blessés, dont un Ladislav Krejčí (le n°9), car il y a en 2 dans la même équipe (avec le n°37), le capitaine de l'aller Dockal, et la recrue Højer.

Présentation des équipes

Le classement :

7ème avec 1 point (1 match) 1er avec 9 points (3 matches)

Les absents :

Biancone (choix), Boadu (non qualifié), Geubbels (choix), Lecomte (non qualifié), Lucas (non qualifié), Mannone (choix), Millot (choix), Musaba (choix), Pellegri (choix). Højer (blessé), Dockal (blessé), L. Krejčí (blessé)

Les groupes retenus :

Majecki, Nübel, Aguilar, Badiashile, Caio, Disasi, Jakobs, Maripán, Matsima, Pavlovic, Sidibé, Diatta, Diop, Fabregas, Fofana, Golovin, Lemaréchal, Martins, Matazo, Tchouaméni, Ben Yedder, Isidor, Volland. L'effectif du Sparta : Nita, Heca, Kotek, Holec, Celustka, Gabriel, Højer, Stetina, Polidar, Panák, Wiesner, Vindheim, Hancko, Vitík, Soucek, Moberg Karlsson, Pavelka, Krejci, Dockal, Mincev, Sácek, Pesek, Fortelny, Karabec, Krejci, Drchal, Pulkrab, Hlozek Julis.
Partager sur :