Les réactions d'après-match
Réactions d'après-match
(25/08/2021)

C’est le football malheureusement. Ils n’ont eu qu’un seul tir cadré dans ce match et marquent deux buts, alors que nous avons 25 tentatives je crois, dont 10 cadrées. En temps normal, on doit gagner ce match et mettre trois ou quatre buts de plus.

La deuxième période ? Pour moi, on doit pouvoir marquer un troisième but avant la mi-temps. En deuxième période, nous les avons forcés à jouer long, car habituellement ils utilisent un jeu court. Nous avons joué de manière très agressive, comme c’était le cas la saison dernière. Encore une fois nous nous sommes créés beaucoup d’occasions, mais le gardien adverse a réalisé de nombreux arrêts en fin de match. Ce n’est pas facile à accepter.

Des regrets sur les deux rencontres ? Quand je regarde les deux matchs et les 210 minutes disputées, je dirais que nous avons dominé 190 minutes. Lors des 20 premières minutes du match aller, nous n’étions pas le véritable AS Monaco que je connais. Mais au bout du compte je dois dire que parfois le football est vraiment cruel. C’est dur. Mais je suis très fier de la performance de mes joueurs, qui ont forcé le Shakhtar à déjouer par rapport à d’habitude. Je pense que nous avons fait tout ce qu’il fallait, et la vérité, je le répète, c’est que Donetsk a marqué deux buts avec un seul tir cadré. C’est étrange, mais c’est le football et je le respecte. Mais nous n’allons pas abandonner.

La Ligue Europa ? Quand je suis arrivé au Club, j’ai dit que nous voulions ramener l’AS Monaco en Europe. Nous l’avons fait. Malheureusement nous avons raté l’occasion de disputer la Ligue des Champions aujourd’hui. Nous étions très proches et allons pouvoir nous appuyer sur cette expérience pour disputer la Ligue Europa. Notamment les jeunes joueurs, car l’Europe est une chose nouvelle pour eux. Jouer seulement en Ligue 1, c’est assez « facile », mais enchaîner deux compétitions c’est nouveau désormais. Nous devons nous reconcentrer directement sur le match de Troyes ce dimanche.

Niko Kovac - Site Officiel AS Monaco

Une volonté de laisser le ballon à Monaco ? Non, ce n'était pas notre choix. Nous ne voulons pas laisser le ballon même face au Real Madrid. Mais si les adversaires sont bons, alors nous devons aussi jouer défensivement. La première mi-temps, bien sûr, n'était pas ce à quoi nous nous attendions, mais Monaco est une équipe très forte. Ils nous ont mis une pression très forte. Nous manquions de rythme, de puissance de rythme pour jouer sur 20, 30, 40 mètres. C'était comme ça : quand Fernando et Mudryk ont ​​rejoint le jeu, le match a complètement changé. Je ne sais pas si on le méritait ou pas aujourd'hui, car l'AS Monaco a eu beaucoup d'occasions de marquer. Monaco a des qualités techniques, physiques et individuelles. Nous avons d'autres attributs physiques, mais nous avons aussi des compétences et de la personnalité. Tout le monde n'a pas le rythme, comme Fernando par exemple, qui est entré en jeu, mais nous avons quelque chose que les autres équipes n'ont pas : un coeur et des c... Et quand on en a, on peut tout faire. Aujourd'hui, le match était différent de celui que j'ai vu dans ma tête, mais je suis très fier car pendant la pause j'ai vu qu'ils étaient un peu étranges. Nous avons eu des difficultés à ce moment-là. Mais ensuite, le coeur et les c... ont juste compensé la différence qui était présente en première mi-temps. Et vous ne pouvez pas l'acheter sur le marché des transferts.

Jouer la Ligue des Champions contre Manchester City, que nous rencontrons souvent et qui nous a félicité de la qualification ? Il y a cinq ans, j'étais entraîneur de troisième division en Italie. Nous avons réalisé tout ce que moi et mon équipe d'entraîneurs avons aujourd'hui, en travaillant dur. Par conséquent, je ne peux pas demander telle ou telle équipe. Toutes nos pensées vont au match contre Minaj, qui aura lieu dimanche. Peut-être que d'autres joueurs, qui n'ont pas joué aujourd'hui, joueront. Nous commençons à penser à la prochaine étape, à Minaj.

Roberto De Zerbi - Site Officiel Shakhtar Donetsk

Il y a de la déception, beaucoup de frustration, parce qu’on a mis tous les ingrédients. Il nous a manqué de la réussite dans le dernier geste.
Nous jouerons la Ligue Europa à fond. J’ai envie de croire que ce soir, c’est un nouveau départ. Nous avons montré le vrai visage de l’AS Monaco.

L'élimination ? Il faut vite la digérer parce qu’on a un match contre Troyes qui arrive dimanche pour relever la tête et repartir sur de bonnes bases. Il faut apprendre de ce résultat pour aller de l’avant, tout en gardant ce match en tête comme une référence pour la suite.

Une prestation pleine, à l’image de la saison dernière ? Exactement. Tout le travail de la saison dernière a rejailli ce soir. Nous étions vraiment synchronisés dans nos déplacements, nous n’avions pas besoin de nous parler. Nous avons vraiment fait un beau match, avec une super première mi-temps et une seconde « gérée », mais c’est dans le dernier geste qu’on a un peu péché.

Youssouf Fofana - Site Officiel AS Monaco
Partager sur :