J08, Clermont Foot - AS Monaco : 1-3
Ligue 1
(26/09/2021)
Monaco a donné une leçon de réalisme à Clermont

L'AS Monaco a donné une leçon de réalisme au promu Clermont Foot, qui découvre les exigences de l'élite.

Dominateurs pendant 25 minutes, les clermontois ont logiquement mené au score par Bayo (1-0, 7e), mais se sont faits égaliser sur le premier tir cadré par Wissam Ben Yedder (1-1, 26e).
En seconde période après l'entrée de Diop, Monaco joue un peu plus vite et Kevin Volland donne rapidement l'avantage à l'ASM (1-2, 48e), avant d'attendre le contre du break, qui arrivera dans le temps additionnel, conclu par Sofiane Diop d'une talonnade (1-3, 90e+2).

Pour ce match à Clermont-Ferrand, Pascal Gastien fait confiance à Desmas, Nsimba, Ogier, Hountondji, Zedadka, Gastien, Abdul Samed, Berthomier, Rashani, Dossou, Bayo.
Sur le banc, les 9 autres convoqués : Djoco, Billong, Mendy, Seidu, Khaoui, Iglesias, Busquets, Allevinah, Hamel.

Pour l'AS Monaco, Niko Kovac aligne une nouvelle charnière centrale, devant Nübel. Maripán et Pavlovic débutent, avec Caio et Sidibé sur les côtés.
Devant eux, que de l'habituel : Fofana, Tchouaméni, Golovin, Martins, Ben Yedder, Volland.

Sur le banc, il y a Majecki, Aguilar, Badiashile, Disasi, Jakobs, Diop, Lucas, Matazo, Boadu.
Chrislain Matsima et Wilson Isidor sont en tribune.

Monaco débute par un débordement de Gelson Martins côté droit, qui cherche Ben Yedder derrière 3 adversaires dans l'axe, alors que Golovin arrivait seul au point de pénalty. Le ballon est repoussé (2e).
Mais les monégasques sont un peu loin du ballon et battus dans l'attaque du ballon par des auvergnats morts de faim.
- Tir de Rashani côté gauche, sur un centre de la droite. Sidibé contre en corner (5e).
- Attaque construite pour le CF63, qui part de la défense, et avec un jeu simple à une touche et une passe dans les intervalles, Nsimba est servi côté gauche et centre parfaitement pour Bayo qui vient couper aux 6m, abandonné par Pavlovic à 3 bons mètres, ouvre son plat du pied et trompe Nübel en logeant le ballon sous la barre (1-0, 7e).

Monaco a beaucoup de mal à conserver le ballon, subit le pressing clermontois, mais Volland parvient à décaler sur la gauche Martins, qui rentre dans la surface mais ne cadre pas sa tentative au premier poteau (11e).
Pour Clermont, le jeu est bien plus léché, et la défense monégasque souffre.
- Balayage involontaire de Sidibé sur Berthomier dans la surface. L'arbitre ordonne de jouer, la V.A.R. ne trouve pas que l'erreur est manifeste et ne bronche pas. Et pas sûr que si l'arbitre avait sifflé, que la V.A.R. aurait annulé la décision... (15e).
- Perte de balle de Fofana sur la ligne médiane, pris dans la nasse. Le ballon part vite et Berthomier lance Bayo plein axe, qui frappe en force des 18m, mettant le ballon juste au-dessus (17e).
- Tir de l'exétieur de Dossou, côté droit. À côté (22e).
- Tir de Berthomier des 20m plein axe, dévié en corner par Maripán (24e).
- Caio Henrique côté gauche, donne en retrait pour Tchouaméni, part dans la profondeur et dans l'axe, retrouve le ballon et donne pour Wissam Ben Yedder dans la surface devant Ogier, qui contrôle, évite la sortie de Desmas et marque dans le but vide (1-1, 26e).

Clermont prend un coup sur la tête avec cette égalisation, mais continue son jeu fait de courses rapides, et se projette encore vers le but d'Alexander Nübel.
- Contre et long centre de Nsimba pour Bayo qui est trop petit dans l'axe pour reprendre. Le ballon n'est pas perdu, et le centre de la droite est repris en taclant par Bayo, dans la défense monégasque. Nübel capte (32e).
- Contre côté droit, Sidibé se jette aux 16m pour repousser le ballon en retrait, sur Bayo qui a suivi et qui frappe en déséquilibre. Au-dessus (44e).

À la pause, l'AS Monaco n'est pas menée, et c'est un peu miraculeux.
À noter le remplacement de Youssouf Fofana par Eliot Matazo (37e). Le coach croate de l'ASM n'étant pas satisfait des montées excessives de son joueur, souvent repris pour qu'il reste devant la défense, et sanctionné par son remplacement par le jeune belge.
Au retour des vestiaires, un autre changement : Golovin, transparent en première période, cède sa place à Sofiane Diop (46e).

Et l'entrée de l'ancien rennais accélère le jeu monégasque, par ses contrôles et ses passes vers l'avant.
Passe de Sidibé depuis son flanc droit vers l'axe où Matazo laisse passer à destination de Diop dans l'axe, qui contrôle et se retourne pour décaler sur la gauche vers Caio Henrique, qui centre au premier poteau où Ben Yedder se trouve avec 3 clermontois, dont Zedadka qui voit le ballon lui passer entre les jambes pour arriver devant le but, dans l'axe, sur Kevin Volland qui ne laisse pas l'occasion de crucifier Desmas (1-2, 48e).

Le break est pas loin sur l'action suivante, avec Volland qui lance Diop sur la gauche, qui centre fort pour le second poteau où Martins arrive un poil en retard pour la pousser au fond (50e).

Si les clermontois ont moins d'occasions, elles sont tranchantes, comme ce décalage de Bayo pour Dossou à droite, qui feinte la frappe, éliminant Caio et Maripán qui se jettent pour contrer la frappe, puis croise son tir à ras de terre qui frôle le poteau droit de Nübel (53e).

Monaco gère plus ou moins son avance, le CF63 baisse physiquement et la rencontre à moins de rythme.
- Coup-franc pour l'ASM côté droit à la limite de la surface. Kevin Volland enroule son ballon qui retombe juste derrière la lucarne gauche de Desmas, sur la trajectoire (62e).
- Après les entrée de Khaoui, Allevinah et Iglesias pour Berthomier, Rashani et Abdul Samed (66e), sur une perte de balle de Diop sur la ligne médiane, Dossou est lancé dans la profondeur, provoque Caio et frappe des 20m. Le ballon part dans la lucarne gauche d'Alexander Nübel qui s'envole et détourne en corner (67e).
C'est le premier véritable arrêt d'importance du portier allemand depuis le début de saison.

Niko Kovac effectue un 3ème remplacement, avec l'entrée de Myron Boadu pour Martins (69e).
Monaco est regroupé dans son camp, laisse le ballon à Clermont, attendant de contrer et rendant trop rapidement le ballon.
- Face au bloc, Allevinah tente une frappe des 25m côté gauche. C'est écrasé et Nübel capte sans difficulté (78e).
- Pris à contre-pied en tant que dernier défenseur plein axe aux 16m, Sidibé arrive à dévier du bout du pied et enlève le ballon à Allevinah qui s'ouvrait le chemin du but (82e).
- Sur le contre, Diop rentre dans la surface côté gauche et son tir est dévié en corner (82e).

Pour les dernières minutes, Hamel prend la place de Dossou (82e), puis ce sont Ruben Aguilar et Benoît Badiashile qui remplacent Ben Yedder et Volland (87e).
Le schéma est clair pour l'ASM : tenir la victoire !

Et les joueurs de Niko Kovac vont faire mieux que ça, sur un contre. Myron Boadu attend parfaitement qu'Aguilar se démarque côté droit pour lui donner. L'ancien montpelliérain attend du soutien dans l'axe qui arrive avec Diop aux 18m, mais la défense s'est replacée. Diop redonne vers Aguilar, mais c'est Boadu lancé qui prend le ballon, accélère pour déborder et centre un peu en retrait pour Sofiane Diop, un peu trop avancé à 4m du but, qui reprend d'une "Madjer", une talonnade qui prend la direction des filets au premier poteau où Desmas se trouve.
Surpris par le geste, le portier auvergnat laisse passer le ballon entre ses mains et ses jambes, pour le 3ème but monégasque qui scelle la 3ème victoire de la saison en L1 de l'AS Monaco (1-3, 90e+2).

Grâce à ces 3 points, l'AS Monaco se positionne dans la première partie du classement (8e), et devra poursuivre sa bonne série (4 matches sans défaite) jeudi en Ligue Europa à la Real Sociedad et dimanche prochain en L1 face à Bordeaux dimanche prochain.

Seul point noir de la soirée, les avertissements reçus par Tchouaméni et Diop qui leur feront manquer le déplacement à Lyon, le 16 octobre prochain.

Les résultats et le classement de la huitième journée de championnat.
Les stats de l'ASM dans ce championnat 2021-22.
Partager sur :