Les réactions d'après-match
Réactions d'après-match
(28/11/2021)

Nous n’étions malheureusement pas au niveau que nous avons affiché il y a trois jours contre la Real Sociedad (2-1). Quand quand vous menez 1-0 à la mi-temps, vous devez être capable de « fermer » le match et de le terminer sur ce score. Mais nous avons malheureusement concédé un penalty, le 6e cette saison, ce qui est trop. C’est une question de concentration et de discipline. Dans l’ensemble, ce n’était pas suffisant aujourd’hui, mais Angers arrive vite et on aura une nouvelle opportunité de faire mieux.

La prestation de mon équipe ? En première période, nous avons créé du danger, notamment sur notre côté droit. En seconde, nous n’étions pas au même niveau et c’est pour ça que j’ai effectué quelques changements, car il y avait aussi un peu de fatigue physique et mentale après le match de jeudi. Nous avons eu quelques belles opportunités, mais nous avons manqué de précision dans le dernier geste. Je sais que c’est difficile d’enchaîner après un beau succès, mais si vous voulez devenir une grande équipe, vous devez avoir le désir et l’envie de gagner tous les matches.

Le sentiment du vestiaire ? Tout le monde est déçu quand on ne gagne pas, c’est certain. Nous voulons avoir du succès, mais en ce moment c’est difficile, on doit se battre très dur pour engranger des points. C’est notre réalité du moment, mais nous devons en passer par là et apprendre de cette situation. Ce n’est pas évident, mais j’espère que les joueurs apprendront de cette période pour obtenir très vite de meilleurs résultats.

Niko Kovac - Site officiel AS Monaco

On a été très cohérents et très courageux. On a repoussé les monégasques loin de notre but. L'équipe progresse et affiche un visage conquérant, même à l'extérieur et contre une équipe européenne. Ce sont des signaux positifs, ce groupe a vraiment l'ambition de progresser. C'est vraiment très intéressant de fonctionner au quotidien avec ces joueurs-là, qui ont toujours envie de faire mieux, mais avec assez d'humilité pour rester conscients que tous les matches sont compliqués.

Juste avant la mi-temps, le penalty (transformé par Ben Yedder, 45e+1), un coup du sort, ne nous a pas désunis. J'ai dit aux joueurs à la pause de garder la tête haute, de rester courageux, de garder nos intentions et de continuer à presser haut. On a juste reculé lors des deux dernières minutes devant leurs nombreuses armes offensives entrées en jeu. On continue à faire tourner le compteur. À l'extérieur, c'est le match référence. Il faut récupérer et dès mercredi, dans un stade plein, faire un gros match contre Bordeaux. Il faudra être ambitieux dans le jeu.

Julien Stéphan - lequipe.fr & AFP

C’était un gros combat aujourd’hui. On savait que ça allait être difficile face à une équipe de Strasbourg qui ne lâche jamais rien. On les connaît, face à eux c’est toujours des grosses batailles. C’est une formation qui est très difficile à manoeuvrer, même si on a fait de bonnes choses. Malheureusement nous n’avons pas su mettre ce deuxième but qui aurait pu nous permettre d’empocher les trois points.

Ce qu'il a manqué pour l’emporter ? Nous n’avons pas eu de réussite, car si le ballon rentre sur le piqué de Wissam dès la deuxième minute de jeu, ce n’est pas le même match, la même physionomie. Derrière il fait le boulot en marquant ce penalty qui nous fait du bien juste avant la mi-temps. Je dirais qu’il manque un peu de chance, de réussite devant le but, pour pouvoir assurer nos fins de matches.

Pas simple d’évoluer face à des blocs bas ? C’est vrai. Une fois qu’ils ont égalisé, les strasbourgeois ne sont plus trop sortis de leur partie de terrain, d’autant qu’ils évoluaient avec cette défense à cinq. Nous étions préparés à répondre à cela, mais c’est à nous de trouver les bons enchaînements, les bons automatismes pour contrer ces équipes regroupées, et mettre le deuxième ou le troisième but, pour prendre les trois points. Nous avons besoin d’avancer au classement.

Le positif à retenir ? Nous avons été solides. A part le penalty, ils n’ont pas eu beaucoup d’opportunités de nous mettre en danger devant, donc c’est une chose qu’il faut retenir et garder pour la suite. Il faut s’appuyer sur cette solidité et la garder sur le long terme, pour aller chercher des résultats positifs et remonter au classement.

De la fatigue avec l’enchaînement ? Il va falloir bien récupérer avant ce match d’Angers, qui arrive dès mercredi. C’est vrai que cette année on joue tous les trois jours. On a disputé un gros match de coupe d’Europe jeudi. Aujourd’hui on rejoue et mardi on repart à Angers. Donc le mot d’ordre c’est vraiment récupération, se vider la tête, et voir ce qu’on peut faire de mieux pour le prochain match.

Une bonne semaine à l’arrivée ? C’est vrai qu’il ne faut pas oublier cette qualification en Ligue Europa avec cette première place assurée dans le groupe. Aujourd’hui tout n’est pas à jeter, loin de là, même si ce n’est pas le résultat que l’on espérait. Il y a toujours du positif à retirer de nos matchs. A nous désormais d’identifier encore une fois ce que l’on peut améliorer pour pouvoir avancer et changer la donne au prochain match.

Axel Disasi - Site officiel AS Monaco
Partager sur :