J02, FC Lorient - AS Monaco : 1-0
Ligue 1
(13/08/2021)
Monaco n'arrive pas à démarrer

Pour son premier match à l'extérieur à Lorient, l'AS Monaco a concédé sa première défaite de la saison sur un pénalty concédé bêtement par Jakobs et transformé par Moffi (1-0, 31e).

Les monégasques ont eu le ballon, mais ont été trop lents pour surprendre de vifs bretons, et ont joué une nouvelle fois une partition stérile, comme face à Nantes.

Pour cette rencontre, les deux entraîneurs devaient faire des choix.
Christophe Pélissier a mis sont troisième gardien, Bartouche-Selbonne, en tribune.
Il aligne Nardi, Le Goff, Morel, Laporte, Mendes, Silva, Lemoine, Abergel, Monconduit, Moffi, Laurienté.

Sur le banc : Dreyer, Meïté, Fontaine, Hergault, Le Fée, Bourlès, Hamel, Grbic, Ouattara.

Niko Kovac continue de faire tourner son effectif, et de donner du temps de jeu à beaucoup de joueurs pour qu'ils soient compétitifs au cas où, et dès mardi soir pour le barrage aller.
Il fait confiance pour débuter à Nübel, Jakobs, Pavlovic, Disasi, Sidibé, Lucas, Tchouaméni, Diop, Martins, Boadu, Volland.

Sur le banc, il y a du beau monde avec Majecki, Aguilar, Caio, Maripán, Diatta, Fabregas, Fofana, Golovin, Ben Yedder.
Eliot Matazo et Wilson Isidor sont les deux joueurs écartés de la feuille de match.

Sur un terrain bosselé par le festival interceltique, Monaco domine pour les premières titularisations de Jakobs et Pavlovic.
Et logiquement, la première situation est monégasque, avec un long centre de la droite de Sidibé pour le second poteau et Myron Boadu qui contrôle de la poitrine derrière Silva, et tente de mettre en retrait sur Diop, qui s'est arrêté et se fait devancer par la défense morbihannaise (5e).

Lorient passe peu la ligne médiane avec le ballon, mais frappe aussi, par Laurienté des 25m. C'est écrasé (7e).

Monaco garde le ballon quand il n'est pas rendu maladroitement, fait tourner gêné par le pressing lorientais. Et il ne se passe pas grand chose pendant cette première demi-heure.
- Passe de Jakobs pour Boadu qui accélère le jeu en déviant dans la course de Diop côté gauche, qui met en retrait sur Volland, qui écrase sa frappe, bien captée par Nardi (28e).
Pas de regret, Diop était hors-jeu, et le but aurait été refusé.
- Quelques secondes plus tard, action côté droit lancée par Sidibé pour Boadu dans la profondeur qui remise encore pour Volland qui décale pour Diop dans la surface et avec beaucoup de monde devant lui pour l'empêcher de frapper, mais il y parvient en forçant... et le ballon s'envole (28e).

Lorient joue bas avec ses 5 défenseurs et ses 3 milieux défensifs. Devant les deux attaquants sont esseulés, mais Ismail Jakobs va les aider.
Centre de Le Goff de la gauche, qui met le ballon dans la surface. Moffi recule, tente de sauter pour jouer le ballon mais est retenu idiotement par le bras par Jakobs, sous les yeux de l'arbitre, Mr Ben El Hadj, qui n'a qu'à siffler un pénalty et offrir une occasion inespérée à Lorient d'ouvrir le score (30e).
Moffi ne se fait pas prier, et frappe en force sur la droite de Nübel, parti du bon côté mais trop juste pour dévier (1-0, 31e).

Lorient sortait peu à 0-0, c'est pas avec un but d'avance que ça va s'améliorer...

Moffi continue de malmener la défense monégasque et passe en puissance, pour centrer en retrait. Laurienté dans l'axe, Le Goff au second poteau sont trop loin pour venir pousser le ballon au fond (36e).

Le Goff aurait pu donner un deuxième but d'avance, sur un centre raté de la gauche. Le ballon vient taper le haut de la barre de la lucarne opposée, accompagné par Nübel (42e).

La pause est sifflée sur ce score de 1-0 pour les "Merlus", et après un avertissement pour Jakobs, qui a totalement raté ses 45 premières minutes en ne réalisant aucun centre et donnant un pénalty.

Au retour des vestiaires, pas de changement dans les effectifs, ni dans la physionomie : Monaco a le ballon fait tourner, Lorient repousse.
- Long ballon pour Boadu au second poteau, qui s'ouvre le chemin du but avec un contrôle orienté parfait, mais Mendes le reprend au moment de frapper (48e).
- Corner pour l'ASM, Volland s'écroule après avoir eu son maillot tiré par Lemoine. RAS pour les arbitres (50e).
- Corner de Lucas côté gauche, pour Strahinja Pavlovic lancé qui vient couper au premier poteau. La déviation de la tête est trop croisée et vient raser le montant opposé (55e).

Pour égaliser, Niko Kovac effectue 3 remplacements : Jakobs inutile, Lucas et Boadu sont remplacés par Caio Henrique, Aleksandr Golovin et Wissam Ben Yedder (57e).

Coup-franc lointain de Golovin qui met le ballon dans la surface au second poteau. Encore pour Pavlovic qui place son ballon au ras du montant gauche de Nardi qui va la chercher et repousse. Le ballon reste asémiste, et quelques secondes plus tard c'est Disasi qui centre côté gauche pour Volland qui se jette au premier poteau. De peu à côté (61e).

Monaco manque toujours de vitesse, de mouvement pour prendre à défaut des "Merlus" qui sautent sur tous les ballons.
Kovac fait ses derniers remplacements avec Cesc Fabregas et Krépin Diatta qui remplacent Diop et Martins (68e). Pour le FCL, c'est Le Fée qui rentre à la place de Monconduit (68e).

Le match ne change pas, et Monaco joue quasiment à 10 avec Golovin touché en haut de la cuisse droite, et qui boite bas. Il arrive quand même à frapper des 20m, mais il a voulu mettre de la puissance et tire à côté (79e).

Lorient se dirige droit vers la victoire, et remplace ses attaquants qui ont beaucoup couru dans le vide. Moffi, Laurienté et Lemoine sont suppléés par Hamel, Grbic et Bourlès (84e).
Monaco jette ses quelques forces pour égaliser, mais ça manque toujours de percution.
- Long ballon pour le second poteau et Diatta arrive à reprendre de la tête. Ça retombe dans les bras de Nardi (86e).
- Centre de la droite pour Volland au premier poteau qui saute et met le pied assez haut pour contrôler, et se fait percuter par Mendes qui saute vers lui. Pénalty ? Non ! Jeu dangereux de l'allemand qui avait son adversaire à plus d'un mètre. Il reçoit en plus un avertissement... (90e+1).
- Ultime chance de prendre un point, sur un long coup-franc depuis le long de la touche. Fabregas met le ballon dans le paquet où Ben Yedder reprend de la tête. Sur la trajectoire, Mendes, le bras collé au corps, arrête le ballon, puis dégage. Sidibé frappe de loin, et c'est très loin du cadre (90e+4).

Fin de match, défaite 1-0 à Lorient, une première depuis le 25 septembre 2010 (5 matches), en ce vendredi 13.

Avec un point en deux matches, l'AS Monaco a raté son début de championnat en étant loin de son tableau de marche qui devait indiquer 6 unités après avoir affronté les 18e et 16e de la dernière saison.

Il pourrait être encore plus mauvais en étant éliminé de la Ligue des Champions. Pour cela, il ne faudra pas hypothéquer ses chances mardi soir en recevant le Shakhtar Donetsk, pour le barrage aller.
Prochain match de L1, samedi à 17h. Toujours en Principauté, face à Lens.

Les résultats et le classement de la deuxième journée de championnat.
Les stats de l'ASM dans ce championnat 2021-22.
Partager sur :