CF 16e, Quevilly-Rouen - AS Monaco : 1-3
Coupe de France
(02/01/2022)
Diminuée par l'absence de 13 joueurs, l'AS Monaco s'est tout de même imposée à Quevilly-Rouen, sur le score de 1-3, buts de Wissam Ben Yedder sur pénalty (0-1, 33e), et Kevin Volland (0-2, 37e et 1-3, 58e), contre un but de Sidibé avant la pause (1-2, 43e), sous le regard de Philippe Clement, qui devrait signer dans les heures qui viennent son contrat d'entraîneur avec l'AS Monaco.

Pour la rencontre, Bruno Irles, qui va diriger son dernier match de QRM avant de découvrir la Ligue 1 en s'engageant à Troyes, aligne Lemaitre, Dekoke, Cisse, Padovani, Lambese, Diaby, Sidibé, Boé-Kane, Jozefzoon, Gbelle, Nazon.
Il met Cissokho en tribune et place Lejeune, Cissé, Belkorchia, Bansais, Haddad, Rotsen, Ndilu, Bahassa et Zabou sur le banc des remplaçants.

Pour l'AS Monaco, Stéphane Nado assure l'intérim après le limogeage de Niko Kovac et aligne Majecki, Jakobs, Pavlovic, Okou (premier match en pro), Aguilar, Lemaréchal (première titularisation en pro), Matazo, Caio, Volland, Ben Yedder, Boadu.

Sur le banc, les 9 autres joueurs qui ont fait le déplacement en Normandie : Nübel, El Maach, Platret, Torres, Akliouche, Baranik, Magassa, Martins, Isidor.

Quevilly-Rouen se procure la première occasion sur un long ballon vers son buteur Nazon côté gauche. Il contrôle, provoque Yllan Okou, rentre dans la surface et bénéficie d'un contre favorable qui lui ouvre le chemin du but. Sa frappe est déviée par Majecki qui sauve l'ASM (3e).

Il faut un quart d'heure aux monégasques pour arriver à venir inquiêter la défense normande, avec Pavlovic qui lance Myron Boadu côté gauche, qui rentre dans la surface, revient vers le but, ne tire pas et tente de dribbler Lemaître, qui repousse le danger du pied (14e).
Passe parfaite de Volland pour Ben Yedder qui se démarque côté gauche dans la surface et se retrouve face à Lemaître, qui repousse sa frappe. Le capitaine monégasque a oublié Boadu, seul au point de pénalty face au but vide (24e).

Monaco domine, Quevilly-Rouen joue avec de longs ballons vers Nazon, obligé de se débrouiller seul dans la défense asémiste. Il est vite pris en tenaille.
Corner pour QRM, repoussé et le contre monégasque se lance avec Caio qui s'arrache, donne pour Ben Yedder dans l'axe qui lance Myron Boadu. Dans la surface, le néerlandais se présente face au gardien et est fauché par Lambese. Pénalty ! (32e).
Le spécialiste Wissam Ben Yedder se présente pour le tirer, et le transforme d'une frappe puissante à ras de terre et au ras du montant droit de Lemaître, parti du bon côté mais trop court (0-1, 33e).

Monaco va rapidement faire le trou, avec Caio Henrique qui percute et donne pour Ben Yedder aux 20m, qui cherche à jouer sur la gauche vers Boadu, mais Padovani le contre, mettant le ballon dans les pieds de Kevin Volland seul dans l'axe de la surface qui contrôle et pique de l'extérieur pour devancer la sortie du portier normand (0-2, 37e).

Monaco a fait le trou (normand), mais QRM se remet en jeu sur un contre et un ballon de Gbelle pour Sidibé qui enchaîne crochet et frappe enroulée puissante du gauche, des 20m, hors de portée de Radoslaw Majecki (1-2, 43e).

Les Seinomarins sont relancés, et Romain Padovani n'est pas loin d'égaliser dans la foulée, trouvé dans la surface côté gauche. Son ballon, précédé d'un contrôle poitrine , n'est pas cadré (45e).

Au retour des vestiaires, les 22 mêmes acteurs revienennt, mais Gelson Martins s'est longuement échauffé et ne va pas tarder à rentrer.
Coup-franc pour une faute d'Okou à la limite de l'angle de la surface côté gauche. Jozefzoon met en retrait sur Nazon, qui frappe fort à ras de terre. Le ballon file tape l'extérieur de la base du montant droite de Majecki, sur la trajectoire (50e).

Martins est entré à la place de Félix Lemaréchal, faisant passer Caio en milieu défensuf (51e), et Monaco repart vers l'avant.
À 25m dans l'axe, Volland tente de jouer avec Boadu, mais est contré par Cisse. Le ballon lui revient dans les pieds, il s'avance et ajuste Lemaître d'une frappe puissante des 20m d'un plat du pied puissant (1-3, 58e).

L'ASM de Stéphane Nado, averti peu avant (57e) pour fautes rouennaises non sifflées, a repris le large et cherche à se mettre définitivement à l'abri.
- Boadu échappe à son garde du corps côté gauche, rentre dans la surface, mais ne s'entend pas avec Ben Yedder, qui attendait en retrait quand le ballon est mis fort au second poteau (60e).
- Transversale de Martins pour Volland à droite, qui s'avance et donne encore à droite pour Aguilar lancé. Son centre à ras de terre est au premier poteau pour la déviation de Boadu. Lemaître détourne en corner (65e).
- Le corner est repoussé, Martins récupère entre 2 adversaires aux 40m, se retourne et tente le lob, mais ne trouve pas le cadre (66e).

Bruno Irles effectue ses deux premiers changements, avec les sorties de Boé-Kane et Diaby pour Ndilu et Haddad (67e).
QRM est proche de revenir dans la partie, sur un long ballon. Nazon part du rond central, rentre dans la surface et est légèrement déséquilibré par Okou. Il évite de trébucher et arrive à frapper sur Majecki sorti rapidement. Il n'aura pas le pénalty demandé (68e).
Puis c'est Haddad, trouvé côté gauche dans la surface, qui rate sa frappe et tire loin du cadre (74e).

Du sang frais rentre côté ASM, avec Maghnes Akliouche et Wilson Isidor pour Volland et Boadu (75e).
- Akliouche percute côté droit, crochète et écrase sa tentative, captée en deux temps (80e).
- Ben Yedder donne pour Martins lancé dans la surface, qui tire. Lemaître ferme ses jambes et capte (81e).
- Long ballon pour Isidor, lancé à la limite du hors-jeu. Lemaître sort vite sur lui, et sans angle, il lui tire dans les bras (82e).

Curieusement pour QRM, les deux entrants Haddad et Ndilu ressortent, remplacés par Bahassa et Zabou (87e). Le second était tout de même blessé.

- Débordement de Jakobs côté gauche pour Ben Yedder en retrait dans l'axe, qui contrôle, crochète et tire, un peu de l'extérieur du gauche, au ras du poteau droit de QRM (89e).
- Soungoutou Magassa a remplacé Ben Yedder (90e) et centre pour Wilson Isidor au premier poteau, qui talonne en retrait aux 6m où il n'a pas de coéquipier (90e+1).

Quevilly-Rouen termine à 10, avec le rouge direct pour son buteur Sidibé, pour sa faute et surtout sa contestation (90e+1).

Monaco remporte son seizième de finale de la Coupe de France, et connaîtra mardi prochain, à partir de 20h30, son adversaire pour les 8èmes.
D'ici là, la signature du nouveau coach Philippe Clement aura certainement été officialisée.

Prochain match pour l'AS Monaco, dimanche prochain à 17h05 à Nantes pour le compte de la 20ème journée de Ligue 1.

Les résultats de la Coupe de France.
Tous les résultats de l'ASM en Coupe de France.
Partager sur :