Les réactions d'après-match
Réactions d'après-match
(13/08/2022)

Ce rouge après 15 minutes dans un match où il n'y a pas de problème, c'est très sévère. D'autant qu'on peut attendre avec la vidéo actuellement. J'espère que ceux qui décideront de sa suspension prendront en compte le fait qu'on a déjà joué un match sans lui et à 10. Il ne veut pas toucher l'adversaire. Ensuite, il faut changer ton capitaine, changer de système. Ce ne sont pas des décisions faciles. Dans ces circonstances, ce n'était pas possible de jouer avec Wissam. Si on joue avec lui, on perd certainement ce match. Cette décision est difficile et normale. Je fais des choix pour l'équipe et pour le club.

La faute de Mandanda ? Il prend la tête de Embolo. C'est plus dur et dangereux que la faute de Youss (Fofana).

On est alors resté dans le match avec beaucoup de solidarité, avec une grosse dépense physique après 120 minutes à Eindhoven. Mentalement les joueurs ont rebondi aussi. On a eu un penalty, une occasion. Puis on a marqué sur un pressing haut à un contre un. Il y a beaucoup de bonnes choses dans ce match. Mais je suis ambitieux. Il y a quelques mois, ce match aurait été important pour la cohésion de l'équipe. Pas aujourd'hui. Car la cohésion est déjà là. Faire 75 minutes contre Rennes à 10, c'est seulement possible quand la solidarité est exceptionnelle.

Philippe Clement - lequipe.fr & AFP

Une satisfaction de décrocher le match nul dans ces circonstances ? Il y a en effet beaucoup de bonnes choses à retenir. Mais je suis ambitieux et je veux gagner tous les matches. Je regrette le carton rouge donné à Youssouf Fofana dès la 15e minute, que je trouve sévère dans ces circonstances. Après ce coup du sort, les joueurs ont su faire preuve d’un état d’esprit irréprochable et d’une grande solidarité.
Nous avons su réagir mentalement avec plusieurs occasions et avons enfin été récompensés par un but sur un pressing haut. Le niveau physique était également très bon après avoir disputé 120 minutes cette semaine à Eindhoven. Ils savent donc pourquoi ils se sont entraînés très durement pendant la préparation.

Pourquoi Axel Disasi a tiré le penalty ? Nous avons une hiérarchie de trois joueurs, que sont Wissam Ben Yedder, Breel Embolo et Kevin Volland. Mais Embolo a reçu un coup sur l’action. Disasi a alors pris ses responsabilités. Je l’ai vu bien les tirer à ces derniers mois à l’entraînement. Vous savez, d’autres avant lui en ont raté.
Mais malgré cet échec, il a su relever la tête en montrant de la personnalité et de l’engagement. Pour moi, c’était le meilleur sur le terrain. Je suis donc très content de son match et le penalty est déjà oublié.

Ce match doit être bénéfique pour la cohésion équipe ? La cohésion est déjà là et ils l’ont montrée à Eindhoven dans des circonstances difficiles, mais aussi aux entraînements. Il y a une bonne ambiance dans le vestiaire. C’est quelque chose d’important pour moi. Cela explique aussi pourquoi les recrues se sont très bien intégrées. Décrocher un point face à Rennes, qui possède beaucoup de qualités offensives sur le terrain et sur le banc, n’est possible qu’avec de la solidarité.

L’entrée de Soungoutou Magassa ? Depuis le début de la préparation, Soungoutou effectue du bon travail à l’entraînement, en montrant de bonnes choses. Ce match lui permet aussi de prendre de l’expérience. Quand tu es bien physiquement, c’est plus facile d’entrer dans ces circonstances.
Il a la confiance et le soutien de tout le staff. S’il conserve cette bonne mentalité, il restera avec nous, comme d’autres, qui pourraient avoir des minutes et ainsi acquérir de l’expérience.

Philippe Clement - Site officiel AS Monaco

Au vu du scénario, oui il y a de la frustration. On a ouvert le score à 11 contre 10. Mais en étant lucide, ce n'est pas un score volé par Monaco. Ils ont eu les meilleures occasions et le résultat reflète le match. On aurait dû davantage préparer nos actions en deuxième période pour rentrer plus souvent dans la surface comme sur le but. On tire dix fois au but après la pause, sept fois de l'extérieur de la surface. Je ne l'interdis pas. Mais il faut savoir varier.

Ce résultat indique aussi peut-être qu'on a encore la tête à la saison dernière. Quand on pense qu'on va renouveler ça en faisant moins d'efforts, on se prend les pieds dans le tapis. Je pense qu'on est resté sur nos acquis de la saison dernière. Et comme on n'a pas de marge... Mais il ne faut pas tout noircir. Il y a de bonnes choses aussi.

L'erreur d'Alemdar ? Je n'aime pas parler des erreurs individuelles. Mais ce but résume la 2e mi-temps, faite de mauvais choix et de gestes non appropriés.

Mandanda, sorti à la pause, qui a quitté le stade avec une attelle ? Il s'est fait mal au genou sur l'action du penalty. On verra ce qu'il a. C'est une grosse perte. Il a été décisif à 10 contre 11.

Bruno Génésio - lequipe.fr & AFP

Le sentiment qui prédomine après le match ? Il y en a énormément. Déçu, content, fier de l’équipe, mais surtout fier de la réaction que nous avons eue après ce carton rouge. Pour moi l’expulsion de Youssouf est sévère. Si l’arbitre le donne sur cette action, je pense qu’il doit aussi exclure Steve Mandanda sur l’action du penalty. Mais ce sont des choses qui arrivent.
Je préfère retenir la réaction de l’équipe. Je suis très fier de la façon dont nous sommes revenus dans cette rencontre. Cela devient une habitude, le match aller face à Eindhoven n’était pas simple pour nous. Et revenir contre Rennes dans ces circonstances, où l’on arrive à pousser à dix pendant 75 minutes, ce n’est pas anodin. Notre but était clairement de gagner ce soir mais les faits de jeu ne nous ont pas été favorables. Nous avons pris un point malgré tout il faut le retenir !

Si jouer de cette façon à dix contre onze aussi longtemps et ne pas perdre en dit long sur l'état d’esprit ? On ne lâche rien ! Nous avons l’état d’esprit, les qualités physiques et mentales pour réaliser ce genre de performances, alors imaginez à onze ! Il faut que l’on travaille sur cela les prochaines semaines pour continuer à construire autour de ça. Une grosse saison nous attend, et il y a des choses positives à retenir de ce match contre Rennes.

Mon but de renard ? Nous venons de terminer la pause fraîcheur et d’instinct je me dis que les défenseurs rennais allaient jouer vers l’arrière. Auparavant, ils sortaient très bien le ballon face à moi, à quatre contre un. Avec l’équipe, nous avons décidé de presser plus haut. Ensuite, c’est juste une seconde de réflexe, le temps de mettre le pied pour contrer le dégagement ! Je suis très content d’avoir aidé l’équipe à prendre ce point.

Si l’équipe monte en puissance en ce début de championnat ? Clairement ! Même s’il y a la déception du match retour face au PSV. Maintenant il va falloir se concentrer sur la Ligue Europa qui est aussi une belle compétition. On voulait montrer un autre visage et nous l’avons fait aujourd’hui. Mis à part le premier quart d’heure ce soir, nous avons livré une grosse performance face à une équipe qui a énormément de qualités, il ne faut pas l’oublier. Revenir à 1-1 à dix c’est une très bonne chose. Il faut continuer comme ça, continuer de travailler parce que la saison est longue.

Si les défenseurs centraux rennais vont faire des cauchemars en pensant à moi ? Non, non, moi aussi je suis fatigué, ils m’ont bien fait courir (rires) ! Maintenant à nous de bien nous reposer et de répéter ces efforts contre Lens pour aller chercher les trois points samedi prochain !

Breel Embolo - Site officiel AS Monaco
Partager sur :