Les réactions d'après-match
Réactions d'après-match
(11/02/2023)

Un grand coup cet après-midi et il y aurait pu avoir plus de buts ? Oui mais nous sommes tombés sur un très grand gardien face à nous. Nous avons réalisé un très bon match avec des joueurs qui ont été très concentrés, engagés et forts collectivement, que ce soit les titulaires où ceux qui sont entrés en cours de match. Aujourd’hui, tous doivent être contents et fiers de leurs performances. Forcément, nous sommes donc satisfaits. C’est une grande victoire ce soir et cela a fait plaisir à tout le monde du Club de voir le Stade Louis-II aussi rempli. Je pense que tous ceux qui ont assisté à cette performance seront contents quand ils rentreront chez eux.

Est-ce que l’on peut dire que l’AS Monaco vise le titre à présent ? Non je ne sais pas. Comme j’ai pu déjà le dire, je suis concentré uniquement sur nos résultats car nous pouvons les contrôler. C’est donc à nous de prendre le plus de points possible. Aujourd’hui, je vois une équipe qui grandit de semaine en semaine et de mois en mois. L’objectif est de continuer à progresser ensemble. Mais il y a un énorme potentiel d’amélioration, que ce soit en termes d’individualité et d’effectif. Je suis concentré sur ça et pas au classement des autres.

Ce qui me réjouit le plus dans cette victoire ? Je suis très content de ce que j’ai vu dans la structure avec et sans ballon. Cela devient plus naturel pour tous les joueurs. De plus, ils ont une capacité d’adaptation lorsque l’adversaire change de système, et cela devient clair dans ce qu’ils doivent faire à chaque situation. Il y a plus d’automatismes entre eux, et c’est le cas pour tous les joueurs de l’effectif. C’est très important pour une équipe qui se veut d’être performante et je le vois de plus en plus.

La belle complémentarité vue sur le côté gauche avec Caio et Golo ? Oui mais le côté droit a aussi été très performant. Cela a été déjà le cas les derniers matches avec Vanderson ou Gelson Martins. Leur rôle est de plus en plus clair et chacun effectue le travail de trouver toujours des espaces. On se crée des occasions mais on doit garder l’équilibre pour effectuer un bon pressing. L’état physique est à un bon niveau pour tous.

Le meilleur match de mon équipe depuis mon arrivée ? C’est difficile à dire parce que la performance réalisée face au PSG avait été très bonne l’an passé. Mais je suis concentré sur le futur et cette rencontre terminée est déjà un peu oubliée dans ma tête. À présent, il faut se concentrer sur le Bayer puisque l’on doit être ambitieux à chaque match.

Notre défi est de tout gagner. Ce sera un très gros adversaire, étant fort notamment dans la transition. Lors de mon arrivée, j’avais dit que je voulais voir des gagnants, et c’est ce que je vois de plus en plus en match et à l’entraînement. Et cela doit être encore le cas lors des prochaines semaines.

La performance de Krépin Diatta qui retrouve ses jambes ? Oui et c’est normal qu’il ait eu besoin de temps pour revenir, c’était une très grave blessure. Il a dû être confronté à huit mois d’absence et est même revenu plus vite grâce son travail effectué avec le staff. Il a également plus d’automatismes avec ses coéquipiers et c’est l’un des joueurs qui a une très grande possibilité de progression.

Je l’ai vu faire à Bruges des matches encore meilleurs qu’aujourd’hui. Mais je suis satisfait de ce qu’il montre. Je pense qu’il doit toutefois être encore plus performant dans ses derniers gestes, à l’image de Golo qui a franchi de nombreuses étapes ces derniers mois. Il fait par contre déjà très bien le travail dans ses courses et montre de la disponibilité.

Philippe Clement - lequipe.fr & AFP

Un problème d'état d'esprit évoqué après la défaite à Marseille mercredi (1-2 en Coupe du France). Est-ce le seul manque de l'équipe en ce moment ? On n'est pas dans le même contexte qu'à Marseille vu l'absence de certains joueurs. Ce matin, ce fut assez compliqué quand on s'est levé. Il a fallu composer, recomposer le onze par rapport à l'état de santé de certains joueurs. L'équipe alignée avait un visage totalement différent de ce que je fais d'habitude. On avait réfléchi sur une organisation, il a fallu en modifier car certains ne pouvaient pas commencer. On a eu une entame de match catastrophique. En modifiant l'organisation en cours de jeu, on a semblé revenir dans la rencontre avec ce but qui redonne espoir. Et on prend le troisième de façon stupide en étant pris dans la profondeur à quinze, vingt secondes de la fin de la première période. Derrière, on a une seconde période où rien ne s'est passé. On n'est pas sur l'état d'esprit. C'est l'état actuel de l'effectif. C'est bizarre de dire ça quand on parle du PSG mais c'est la réalité. Vous venez ici face à un adversaire européen de très bon niveau, avec des joueurs qui ne pouvaient pas entrer, d'autres sortis de la feuille de match, d'autres qui ne pouvaient jouer que quinze minutes, c'est la réalité.

Inquiet avant mardi soir ? Oui. Si je n'étais pas inquiet, ce serait grave. On verra si certains absents pourront démarrer le match mardi. On a un calendrier chargé, avec un effectif affaibli. Oui, on est inquiet. Mais il faut garder la lucidité. Je comprends la colère des supporters. Dans ces moments difficiles, il faut l'union sacrée.

Si je doute de la capacité de Paris à faire bonne figure en Ligue des champions ? Non, il n'y a pas de place au doute. Il y a le constat avec les circonstances qu'on ne peut occulter. Ce sera un match très important face à une équipe, le Bayern Munich, qui se relance. On doit moins parler, beaucoup travailler, être juste sur les analyses.

Si je compte sur une réaction d'orgueil ? Évidemment que nos joueurs ont de l'orgueil. J'en ai aussi. C'est un des leviers. Mais il y a aussi à être mieux placés. On est à 14 buts encaissés depuis la reprise. C'est autant qu'avant la trêve. C'est beaucoup trop.

Christophe Galtier - lequipe.fr & AFP

On savait que c’était une rencontre de gala et qu’il y avait de l’enjeu derrière ce choc face au PSG, puisque nous pouvions passer provisoirement deuxièmes de Ligue 1. C’est chose faite, donc on va profiter. Mais ce serait bien qu’on poursuive sur cette belle lancée.

Le score aurait pu être encore plus large ? Je ne pense pas que nous ayons autant dominé la rencontre, mais nous étions surtout bien en place. Les parisiens ont eu du mal à nous manoeuvrer car nous avons été très disciplinés, et je trouve qu’on fait un match mature à des moments clés. Nous avons donc été très solides, en mettant nos buts dans des périodes importantes du match. Même s’ils étaient diminués, ça reste le Paris Saint-Germain. Le niveau d’exigence ne devait pas tomber et rester haut !

Ce qui a fait la différence aujourd’hui ? (Il sourit) Je ne veux pas donner de « billes » aux autres équipes. Je pense que l’une des clés était l’aspect psychologique. Encore une fois il fallait montrer de la discipline et selon la physionomie du match, ne pas changer notre manière de jouer. C’est ce que l’on a très bien fait.

Une belle répétition avant le retour de la Ligue Europa ? C’est certain, car Paris est une équipe de classe mondiale. C’était donc un bon avant-goût des 16es de finale face au Bayer Leverkusen. J’espère vraiment qu’on va continuer sur cette lancée, et qu’on ne jettera pas tout ce qu’on a fait de bien à la poubelle.

Le PSG fait moins peur ? Non pas du tout (il sourit), le PSG domine le football français depuis 2012. Pour les affronter il faut beaucoup de maturité, une équipe solide et concentrée durant tout le match. Il fallait le faire durant 93 minutes et c’est ce que nous avons fait.

L’AS Monaco montre un très beau visage en deuxième partie de saison ? (Sourire) Je ne sais pas vraiment comment expliquer le fait que nous soyons aussi performants en phase retour. C’est la troisième saison que ça se passe ainsi. Mais ce qui est important, c’est qu’on prend les points et que nous sommes très compétitifs. Nous ne sommes qu’au début de cette seconde partie de saison, et il reste beaucoup de matches. Battre Paris ne veut pas dire que nous sommes en course pour la tête du classement. Cela reste un match de Ligue 1 et il reste beaucoup d’équipes derrière.

Youssouf Fofana - Site officiel AS Monaco

Elle fait du bien cette victoire, surtout qu’on va pouvoir regarder les autres matches du week-end sereinement, se reposer et repartir au travail dès lundi. C’est important avant d’effectuer le déplacement à Leverkusen, qui sera aussi un très gros match. Félicitations à toute l’équipe qui a répondu présent, que ce soit ceux qui ont démarré ou ceux qui sont rentrés.

Je veux remercier aussi les supporters présents en nombre aujourd’hui ! Ce soir nous nous sommes tout de suite mis dans de bonnes dispositions, c’était une consigne du coach. On aime bien démarrer fort pour se mettre vite à l’abri et dérouler ensuite. Tout le monde fait le job, mais il faut continuer car il y a encore de belles échéances qui arrivent.

Ruben Aguilar - Site officiel AS Monaco

Ça a été un grand travail de toute l’équipe ce soir. On a joué comme on a l’habitude de le faire à la maison. Nous sommes sur le bon chemin, car nous avons une vraie force collective depuis le début de la phase retour. Nous sommes réguliers, on travaille très bien tous ensemble, et on se bat tous pour le même objectif.

Caio Henrique - Site officiel AS Monaco
Partager sur :