Les réactions d'après-match
Réactions d'après-match
(05/03/2023)

Pour moi, la première mi-temps a été insuffisante dans l’agressivité et dans les duels. On a donné trop d’espaces à Troyes, ce qui leur a permis d’être dangereux. Globalement, on a eu plus d’opportunités mais on a manqué d’efficacité. Au retour des vestiaires, je voulais voir un autre visage et je l’ai vu. C’est une belle réaction de l’équipe. Nous avons gagné beaucoup plus de duels et concédé peu de situations défensivement. Au niveau de l’attaque, nous avons eu des opportunités en nombre, et cela à payé.

On a fait le plus dur en renversant le résultat. On est même sur le point d’inscrire le but du 3-1 avec l’occasion chaude de Myron Boadu, signalé limite hors-jeu. Sur la dernière action troyenne, les défenseurs centraux ont manqué de concentration. La fin de match est difficile mais on a déjà bien fini nos rencontres cette saison, comme face à Clermont par exemple.

Le duo Ben YedderVolland ? C’est dangereux de tirer des conclusions sur des associations et des individualités dans ce type de matches. En première période, c’était difficile pour eux, car l’équipe tournait moins bien. En deuxième période, la tendance s’est inversée et j’ai vu du mieux. L’important est d’avant tout penser collectif pour analyser les performances. Quand l’équipe fournit assez d’efforts ensemble, on est dangereux et inversement.

La belle performance de Wissam Ben Yedder ? Oui c’est important qu’il continue de marquer. Il en a déjà inscrit des plus beaux et difficiles, il s’est surtout retrouvé en bout de chaîne à l’origine de beaux mouvements collectifs. Mais ce que j’ai à l’esprit dans l’immédiat, c’est surtout ce match nul frustrant.

De la frustration ? Oui c’est le mot frustrant, car si on avait été plus lucide sur la dernière action, en jouant comme en deuxième mi-temps sur l’ensemble du match, le résultat serait complètement différent. On doit être concentré pendant 90 minutes, pas seulement une partie du match. On a eu trop de périodes creuses au fil de la rencontre. J’en ai parlé avec les joueurs, mais ce qui se dit dans le vestiaire reste entre moi et mes joueurs.

Des entrants impliqués ? Tout à fait, c’est essentiel de poursuivre dans cet état d’esprit. Nous sommes une des équipes les plus performantes de Ligue 1 avec des joueurs entrées en jeu. C’est un atout non-négligeable pour être compétitif pour la fin du championnat. Durant les semaines à venir, je vais observer à l’entraînement le comportement des joueurs pour voir qui sont en difficulté et a contrario, ceux qui répondent encore présent.

Philippe Clement - Site officiel AS Monaco

L’équipe a montré une belle force de caractère pour revenir et égaliser dans les dernières minutes.
J’ai revu les images sur le second but de Monaco et je pense que c’est un peu généreux.
Rominigue Kouamé et Iké Ugbo travaillent dur et ont été récompensés avec ces buts. Cela fait du bien à voir et c’est un des points positifs. Je veux tirer le meilleur de mes joueurs pour qu’ils puissent répondre aux attentes lors des matches.
L’équipe adverse était de qualité aujourd’hui et n’a pas arrêté de pousser pour revenir au score. On a été punis à un moment du match, mais la réaction de l’équipe était très bonne. Je veux que mes joueurs continuent à être heureux et engrangent de la confiance pour les prochaines échéances.
Petit à petit, les choses vont dans le bon sens, mais on ne doit pas s’arrêter là. Dès demain, nous reprendrons l’entraînement.

Patrick Kisnorbo - Site officiel ES Troyes AC

Mon sentiment après ce match nul concédé en fin de match ? C’est frustrant forcément parce qu’on gagnait ce match, même si on ne l’a pas perdu non plus. On savait que ça allait être une rencontre difficile face à une équipe qui joue sa survie. Mais c’est dommage parce que l’équipe a su se remobiliser et on mène 2-1 grâce à un doublé de Wissam. On a la chance de l’avoir, c’est un magnifique attaquant.
À ce moment, il ne reste alors que cinq minutes. Au final, on prend un but et on ne repart qu’avec un point. Il ne faut pas tout jeter non plus, il reste 12 matches, 12 finales. Il faut repartir de l’avant et se remettre au boulot cette semaine parce qu’on a un gros match qui arrive.

Comment expliquer ce but à la fin ? Je ne sais pas, je n’ai pas revu les images. J’ai vu un centre et un joueur qui est seul. Il a le temps d’ajuster pour ne laisser aucune chance à Alexander. Cela fait partie du football. Je ne dirais pas que c’est de la fébrilité parce qu’à chaque match, on peut encaisser des buts.
On essaye d’en encaisser le moins possible parce que si on n’en prend pas, on en met un, on a gagné. On va revoir calmement ce qui s’est passé et travailler comme on le fait depuis le début de saison. À nous de continuer à jouer sur nos forces car on a un groupe de qualité.

600 supporters présents dans le parcage ? C’était magnifique tout simplement. Merci à eux d’avoir été autant présents. On aura besoin d’eux jusqu’à la fin de saison. Ce qu’ils nous apportent est vraiment très important pour nous.

Ruben Aguilar - Site officiel AS Monaco
Partager sur :