J16, AJ Auxerre - AS Monaco : 2-3
Ligue 1
(28/12/2022)
L'AS Monaco a remporté une précieuse victoire à Auxerre, après une première période fade, sanctionnée par un pénalty de chaque côté transformés par Niang (1-0, 30e) et Wissam Ben Yedder (1-1, 45e+3).

Les 3 changements faits par Philippe Clement réveillent l'ASM en seconde période, qui prend l'avantage par le jeune (17 ans) Eliesse Ben Seghir (1-2, 58e) parfaitement servi par Golovin, mais l'AJA revient dans la partie sur un coup du sort et un csc de Fofana sur un corner (2-2, 68e).
En fin de match, les deux équipes se dirigent vers un nul, quand Eliesse Ben Seghir sort à nouveau de sa boîte, avec une frappe enroulée parfaite (2-3, 85e) qui donne la victoire à Monaco, avec un doublé en 45 minutes pour son premier match en L1 !

Pour la rencontre, Christophe Pélissier fait confiance à Costil, Mensah, Jeanvier, Jubal, Zedadka, Touré (Cap), Autret, Sakhi, Perrin, Sinayoko, Niang.

Sur le banc, les 9 autres joueurs convoqués : De Percin, Bernard, Joly, Bain, M'Changama, Hein, Raveloson, Da Costa, Camara.

Pour l'AS Monaco, Philippe Clement chamboule son équipe habituelle en démarrant avec Nübel, Jakobs, Sarr, Maripán, Aguilar, Matazo, Camara, Martins, Minamino, Ben Yedder (Cap), Embolo.

Sur le banc, il y place Didillon, Vanderson, Ben Seghir, Diatta, Golovin, Boadu, Badiashile (instance de transfert) et les mondialistes Disasi, Fofana.
Les 3 derniers joueurs convoqués (Liénard, Cartillier et Caio, tout juste papa) sont écartés de la feuille de match.

La rencontre peine à démarrer, les deux équipes se neutralisant au milieu du terrain.
- La première frappe du match arrive après 20 grosses minutes de jeu, après une tentative de Niang repoussée sur Zedadka à l'angle de la surface côté droit. Son tir de l'extérieur du droit termine dans le petit-filet à l'extérieur du premier poteau de Nübel (25e).
- Nouvelle offensive ajaïste, avec un centre de la droite repoussé par Sarr de la tête. Le ballon retombe en cloche dans les 16m, sur Sinayoko qui saute pour contrôler de la poitrine, et qui est déséquilibré en l'air par Matazo (27e).
Le pénalty est tiré par Niang, plein axe et à mi-hauteur, et trompe Nübel, parti sur sa gauche qui n'a pu que toucher le cuir du gant droit (1-0, 30e).

Monaco doit réagir, et obtient un bon coup-franc aux 20m plein axe, un peu sur la droite.
Jakobs le frappe, c'est enroulé mais au-dessus de la barre et de Costil (36e).
- Niang lancé côté gauche, rentre dans la surface. Il a des coéquipiers en retrait dans l'axe, mais préfère frapper en force, et rate complètement son tir (39e).
- Minamino dans la surface, contrôle, passe Mensah, au sol, qui lui tape dans les jambes et s'écroule. Pénalty (45e+1).
Wissam Ben Yedder se charge de le tirer et le transforme du plat du pied, au ras du montant gauche de Costil, parti de l'autre côté (1-1, 45e+3).

À la pause, l'ASM limite la casse avec ce score de parité, mais au niveau du jeu, ça a été compliqué.
Du coup, Philippe Clement effectue trois changements à la pause, avec les entrées de Youssouf Fofana, Aleksandr Golovin et Eliesse Ben Seghir (premier match en L1) pour Eliot Matazo, Takumi Minamino et Wissam Ben Yedder (46e).

Et c'est bénéfique dans le jeu, Monaco a plus le ballon, se trouve mieux et joue dans le camp ajaïste.
Mauvaise relance auxerroise, avec une interception de Golovin à 25m du but. Il donne pour Embolo dans l'axe, qui lui remet sur la gauche, entre dans la surface en fixant la défense et décale sur la gauche pour Eliesse Ben Seghir qui reprend du plat du pied, croisé entre les jambes de Costil (1-2, 58e).

Ben Seghir ouvre son compteur but en L1 après seulement 13 minutes sur les pelouses !

Après les entrées de M'Changama et Da Costa (60e) pour Autret et Perrin, Auxerre se réveille, grâce à une mauvaise tête en retrait de Sarr. Niang est tout proche de devancer Nübel et ses gants aux 16h (63e).
- Frappe flottante de Sakhi des 25-30m. Nübel se couche le long de son montant droit et détourne en corner (67e).
Sur celui-ci, le paquet au premier poteau est raté, mais le ballon retombe au seocnd où Youssouf Fofana a le mauvais réflexe de vouloir faire une déviation d'une aile de pigeon, et trompe son propre gardien (2-2, 68e).

Philippe Clement effectue un nouveau changement : Axel Disasi vient prendre le couloir droit à la place d'Aguilar (71e), et les deux équipes tentent de l'emporter.

- Tir de Touré, écrasé dans la surface côté gauche. Nübel ramasse (72e).
- Frappe de loin encore du capitaine icaunais. Loin du cadre (75e).
- Ben Seghir dans l'axe aux 20m crochète et décale sur la droite pour Martins, qui rate le cadre (75e). Le portugais est remplacé par Vanderson de Oliveira Campos (77e).
- Da Costa s'échappe côté gauche, revient dans l'axe et tire des 25m. Nübel capte (78e).
- Golo dans l'axe, donne dans la surface pour Ben Seghir et son appel croisé. Son tir est dévié par le tacle de Jubal en corner (79e).
- Après le remplacement de Niang par Hein (80e), Monaco reprend l'avantage sur un exploit individuel de Eliesse Ben Seghir, sur un contre monégasque.
Jakobs donne le ballon au jeune attaquant, qui est face à Zedadka côté gauche. Il est arrêté, accélère, revient dans l'axe et enroule un merveilleux ballon qui termine dans le petit-filet de Costil (2-3, 85e). Imparable !

Grâce à son attaquant de 17 ans, Eliesse Ben Seghir, l'AS Monaco empoche trois précieux points dans la lutte aux places européennes, et devra continuer à engranger les points et les victoires face à un autre mal classé, Brest, dimanche 1er janvier à 15h au Louis-II, pour la 17ème journée de Ligue 1.

Les résultats et le classement de la seizième journée de championnat.
Les stats de l'ASM dans ce championnat 2022-23.
Partager sur :