Ouverture du marché hivernal
Marché des transferts
(01/01/2023)
Le marché des transferts hivernal s'est ouvert ce matin à 0h00, et se clôturera le 31 janvier à minuit.

Encore engagé dans les deux autres compétitions (Coupe de France et Ligue Europa), l'AS Monaco est cinquième après 16 journées (meilleur classement de la saison pour la 5ème fois) après avoir mal débuté (16ème à la 5ème journée).

Le but fixé à Philippe Clement est de retrouver la Ligue des Champions, et pour cela, il va falloir faire une bonne seconde partie de saison, et donc d'engranger des points.
L'équipe monégasque est encore perfectible, avec la 2ème attaque de L1 ex-aequo (32 buts marqués) et la 8ème défense (23 buts encaissés) avec seulement 5 matches sans prendre de but (6 au total sur les 24 disputés depuis le 2 août).

Pour atteindre ses objectifs lors de la première partie de saison, le coach belge a utilisé 25 joueurs (25 en L1, 24 en Ligue Europa), dont Sofiane Diop (parti à Nice fin août), faisant beaucoup tourner son effectif, avec quelques incontournables dans son onze de départ.

Effectuons un petit point sur l'effectif monégasque utilisé lors de cette première partie de saison.

  • Dans les buts :
      Le titulaire est Alexander Nübel, prêté pour sa seconde saison sur le Rocher.
      Après 18 mois dans le but, le gardien allemand n'a toujours pas convaincu les supporters monégasques, ne gardant sa cage inviolée qu'à 6 reprises (5 en L1) en 24 rencontres (2190 minutes).
      Le Bayern Munich pourrait demander à le faire revenir en Allemagne, car son habituel gardien, Neuer, s'est cassé la jambe lors d'un accident aux sports d'hiver.
      Monaco devrait alors se chercher un gardien d'expérience, car derrière lui, il en manque.

      Sa doublure est prêté par le Cercle Bruges, Thomas Didillon, qui n'a pas joué de match officiel cette saison.
      Le troisième gardien est le jeune Yann Liénard, qui n'a pas eu plus de temps de jeu.

  • La défense : Peut mieux faire.
      C'est mieux que l'an passé, mais avec toujours des difficultés.
      Invaincue seulement à 6 reprises à Nice, l'Étoile Rouge de Belgrade, Reims, Montpellier et Toulouse, et face à Angers au Louis-II, la défense a encaissé au moins 3 buts lors de 6 rencontres, toutes compétitions confondues.

      Philippe Clement a débuté la saison avec une défense axiale à 3, puis est repassé à 2.
      L'homme de base est Axel Disasi, qui a participé aux 24 rencontres (2119 minutes), s'est aussi montré offensivement avec 3 buts et 4 passes décisives, ce qui lui a fait découvrir l'équipe de France à la Coupe du Monde.

      À côté de lui, un autre néo-international, Benoît Badiashile (16 matches dont 11 de L1, pour 1290 minutes), qui a raté quelques rencontres du début de saison.
      Lui aussi s'est montré décisif dans la surface adverses, avec deux buts inscrits, et attire les convoitises Outre-Manche, où Chelsea en aurait fait une de ses priorités pour cet hiver. Le joueur et le club monégasque semblent avoir accepter l'offre, le joueur est resté sur le banc à Auxerre.

      Le troisième central est Guillermo Maripán (17 matches, 11 de L1, 1362 minutes et 3 buts) qui a pris plus que des miettes, au contraire de Malang Sarr. Prêté par Chelsea, l'ancien niçois n'est pas satisfait de son temps de jeu (503 minutes en 9 matches, dont 7 de L1), comme le coach de ses performances. Il pourrait s'en aller vers d'autres cieux cet hiver.
      Le jeune Yllan Okou n'a pas encore eu sa chance cette saison.

      Sur les côtés, deux paires.
      - À gauche, Caio Henrique (20 matches dont 13 de L1, 1685 minutes pour 1 but et 6 passes décisives) et Ismail Jakobs (19 matches dont 13 de L1, 604 minutes, 2 passes) se partagent le flanc. Indéboulonnable en défense, Caio oblige souvent son coéquipier à jouer devant lui au milieu du terrain.
      - À droite, Vanderson de Oliveira Campos arrivé l'hiver dernier est le titulaire (23 matches dont 15 de L1, 1422 minutes et 1 passe), même s'il a commencé un cran plus haut, avant la blessure de Ruben Aguilar (9 matches dont 8 de L1, 443 minutes).

  • Au milieu de terrain, des certitudes.
      Défensivement, les deux places sont réservée au duo Mohamed Camara - Youssouf Fofana.
      Arrivé à l'intersaison de Salzbourg, le malien (18 matches dont 12 de L1, 1402 minutes) a raté les premiers matches et est depuis titulaire.
      Son binôme Fofana a pu aller à la Coupe du Monde, grâce à sa bonne première partie de saison (23 matches dont 15 de L1, 1921 minutes et 1 but).

      Lorsqu'ils doivent souffler, Jean Lucas et Eliot Matazo sont leurs doublures avec plus ou moins de succès.
      Le brésilien déçoit (10 matches dont 6 de L1, 367 minutes), le jeune belge est plus en vue (11 matches dont 8 de L1, 600 minutes), mais peine à franchir le palier supplémentaire.
      Soungoutou Magassa participe aux entraînements, et n'a participé qu'à 1 rencontre de L1 (73 minutes), entrant après l'expulsion de Fofana contre Rennes (J02) où il avait montré de belles choses.
      Il a eu plus de chance que Félix Lemaréchal, souvent dans le groupe élargi, mais qui n'a pas encore joué de match officiel avec les pros cette saison.

      Offensivement, les plus utilisés sont Aleksandr Golovin à gauche et Krépin Diatta à droite.
      Le russe est moins blessé et plus performant que les années précédentes (23 matches dont 15 de L1, 1603 minutes, 3 buts et 4 passes délivrées), le sénégalais est revenu de sa grave blessure au genou, enchaîne les matches mais pas les performances (21 matches dont 13 de L1, 1318 minutes, 1 but et 1 passe).

      Leurs remplaçants sont Takumi Minamino (15 matches dont 10 de L1, 617 minutes pour 1 but et 3 passes), Gelson Martins (8 matches dont 5 de L1, 286 minutes, 1 passe) ou Maghnes Akliouche (7 matches dont 6 de L1, 291 minutes).
      Les deux premiers sont en difficultés, le troisième en profite pour se faire du temps de jeu.

  • En attaque, le duo a changé, mais est encore efficace avce 19 buts sur les 44 inscrits lors des 24 matches disputés.
      Souvent blessé, Kevin Volland n'a participé qu'à la moitié des rencontres (12 dont 6 de L1, 631 minutes pour 5 buts et 1 passe) et a laissé sa place en attaque à la recrue helvétique Breel Embolo.
      Le suisse a imposé son physique, avec 24 rencontres jouées (dont 16 de L1, 1462 minutes de jeu) inscrivant 8 buts et délivrant 5 passes décisives.

      Wissam Ben Yedder va souvent goûter au banc (lors des changements tactiques suite aux expulsions, ou en préparation des matches européens), mais a été décisif à 13 reprises (11 buts et 2 passes) lors de ses 22 matches (14 de L1), pour un total de 1442 minutes.

      Ce trio offensif ne laisse que de rares miettes aux autres.
      Myron Boadu (4 matches dont 1 de L1, 90 minutes et 1 but) a longtemps été blessé, Eliesse Ben Seghir se montre lors des matches amicaux, et a obtenu sa première minute avec les pros face à l'Étoile Rouge de Belgrade en Ligue Europa, avant d'inscrire un doublé pour son premier match de L1, mercredi dernier à Auxerre (2 matches, 46 minutes, 2 buts).
      Willem Geubbels, toujours dans l'effectif, est écarté des groupes lors des matches.

  • Pendant ce mercato hivernal, il pourrait y avoir quelques retouches.
    Tout d'abord au moins un défenseur central, pour remplacer Benoît Badiashile en partance pour Chelsea qui proposerait au moins 40 M€ pour un joueur en fin de contrat en 2024.
    Surtout que Malang Sarr devait également s'en aller. À moins de s'appuyer sur l'Académy monégasque avec Yllan Okou, Jule Béry ou autres, mais il va manquer de l'expérience pour les échéances à venir.

    Ensuite, les dirigeants de l'ASM chercheraient à se débarrasser de Jean Lucas, et de sa place d'extra-communautaire, pour recruter un autre milieu défensif brésilien. Le nom du joueur de Palmerias, Danilo dos Santos de Oliveira, revient très souvent avec un transfert à plus de 20 M€.

    Parmi les joueurs en fin de contrat, peu devraient resigner.
    Didillon et Majecki ont été échangés. Le premier a laissé son poste au second au Cercle Bruges, pour trouver du temps de jeu en Belgique.
    Geubbels est indésirable, les jeunes Ribeiro (déjà prêté avec option d'achat), Bakali, Baranik et Mayoute devraient être libres en fin de saison, sauf si une clause (pour 2 années supplémentaires pour les 2 derniers) était utilisée.

    Les transferts, les bruits, la durée des contrats
    Partager sur :