3600ème but de l'AS Monaco dans l'élite
Statistiques
(13/08/2023)
3600ème but de l'AS Monaco en Ligue 1 pour Maghnes Akliouche

Le jeune monégasque vient d'inscrire aujourd'hui à Clermont, la 3600e réalisation en première division du club monégasque, depuis son entrée dans le professionnalisme en 1948.

Revenons sur les prédécesseurs de Maghnes Akliouche dans l'Histoire de l'AS Monaco.

  • Le 1er but de l'AS Monaco en Division 1 a été inscrit le 23 août 1953, pour le 1er match de l'ASM dans l'élite lors de la réception de Toulouse pour la journée inaugurale de la saison 1953-54.
    Si l'ASM rate son entrée avec une défaite (2-3), il n'aura fallu que 13 minutes à Marius Walter pour faire trembler les filets.
    Marius Walter n'aura porter que 9 fois les couleurs de l'ASM, et inscrit 2 buts.

  • Le 25 septembre 1955, lors de la 6ème journée du championnat 1955-56 contre Lens (5-2), Raoul Conti inscrit un doublé en fin de match (86e et 89e), les 100ème et 101ème buts de l'ASM en L1, pour son 73ème match en D1.
    L'argentin Raoul Conti jouera 5 saisons sur le Rocher, disputant 121 matches dont 64 de D1 pour 48 buts marqués (19 en D1).

  • Le 31 mars 1957, en égalisant à la 43e contre Reims (1-1), lors de la 28ème journée de la saison 1956-57, François Ludvikowski «Ludo» marque le 200ème pour le 130ème match en D1 des monégasques.
    Pièce maîtresse de l'AS Monaco, François Ludvikowski «Ludo» a joué 9 saisons en Principauté, jouant 281 matches de D1 (319 au total) pour 20 buts (26 toutes compétitions confondues).

  • Les 300ème et 400ème buts ont été marqués par le même joueur, Serge Roy.
    - C'est à Sedan le 8 mars 1959, lors de la 28ème journée de D1 1958-59, que Serge Roy trouve le chemin des filets pour la 300ème fois pour l'ASM, à la 30e, pour le 198e match de l'ASM dans l'élite.
    - Le 400ème est aussi inscrit en Champagne-Ardenne, mais en fin de match (83e), en gagnant à Troyes 0-1, pour le 257ème match en D1.
    Serge Roy a passé 5 saisons avec le maillot monégasque, jouant 109 match de D1 pour 51 buts marqués (128 matches et 63 buts au total).

  • Le 500 ème but est marqué le 4 février 1962 par Yvon Douis contre Sochaux, pour un nul 1-1, lors du 309ème match de Monaco en D1.
    International français, Yvon Douis a joué 6 saisons avec Monaco, remportant le doublé en 1963.
    Il a joué 167 fois en D1 (196 au total) pour 62 buts marqués (74 avec les coupes).

  • Les 600ème et 700ème buts sont également les réalisations d'un même joueur, Lucien Cossou.
    - Le 600ème but (à la 63e) est synonyme de victoire, la 167e pour le 361e match de D1, le 1er septembre 1963 lors de la nouvelle saison 1963-64 avec une victoire 2-1 contre Rouen avec un doublé de Lucien Cossou, après le premier doublé de l'ASM en 1963.
    - Le 700ème est marqué en en fin de match le 8 mai 1965 contre Sochaux, pour une victoire 2-0, lors du 426e match de D1.
    Monégasque de 1959 à 1965, Lucien Cossou a joué 161 matches de D1 (188 au total) pour 97 buts (115).
    Il est le 2ème meilleur buteur de l'histoire de l'ASM.

  • Le 800ème but est inscrit le 8 octobre 1967 pour le 513ème match de D1 contre Lille, 3-1 par François Simian.
    Joueur de l'ASM de 1965 à 1969, François Simian a trouvé les filets 22 fois en 119 matches (25 en 129 au total).

  • Christian Dalger marque les 900ème et 1100ème buts de l'ASM en D1.
    - Le 900ème est marqué le 5 mars 1972 (602ème match de l'ASM), à Saint-Etienne pour la 26ème journée (défaite 3-2), lors de l'ouverture du score de Christian Dalger qui ouvre le score à la 19e.
    - Le 1100ème est inscrit 5 ans plus tard, après de nombreuses saisons en D2, le 16 août 1977 (731ème match en D1), avec un triplé à la 79e minute d'une large victoire à Bordeaux (0-4).
    Christian Dalger a passé 9 saisons à Monaco, portant le maillot à la "Diagonale" 219 fois en D1 pour 56 buts (335 matches et 89 buts au total).

  • Entre temps, le 1000ème but est inscrit pour le 664ème match de D1, le 18 octobre 1974 lors d'une lourde défaite à Marseille, 4-1 par Jean-Louis Samuel.
    Ironie du sort, le 1000ème but de l'ASM est aussi le seul marqué en D1 par Jean-Louis Samuel, qui a joué 50 matches de D1 (76 au total, 2 buts).

  • Le 1200ème but arrive lors du 780ème match de D1 contre Angers (3-0), le 11 octobre 1978.
    En ouvrant la marque à la 16ème minute, l'argentin Raoul Nogues entre dans la petite histoire de l'ASM, avec un de ses 29 buts marqués en D1 en 103 matches (33 pour 123 au total).

  • Dans ce listing, il ne pouvait y manquer le meilleur buteur de l'ASM, Delio Onnis.
    Après 2 matches sans marquer, Monaco inscrit enfin son 1300ème but lors de la 840ème rencontre de D1 contre Lyon, (4-0), le 6 mai 1980, avec le premier des 3 buts de Delio Onnis de la soirée, ses 3 derniers buts en "Rouge & Blanc" en D1.
    Entre 1973 et 1980, Delio Onnis a joué 200 matches de D1 avec l'ASM, inscrivant 157 buts (223 buts en 280 matches au total).

  • Le 1400ème but est marqué pour le 898ème match de D1 à la 77e minute d'une victoire à Laval (2-3), le 10 novembre 1981, par Jean-Marc Valadier entré quelques instants plus tôt (68e).
    Jean-Marc Valadier a passé 2 saisons en Principauté, jouant 41 matches de D1 pour 8 buts (51 et 10 au total).

  • C'est un joueur formé au club qui marque le 1500ème but, Bruno Bellone, lors d'une victoire à Toulon (1-3), le 31 août 1983, pour le 963ème match de l'ASM en D1.
    Lors de ses 10 saisons à Monaco, Bruno Bellone a joué 195 rencontres de D1, trouvant 47 fois le chemin des filets (56 en 228 matches au total).

  • Le 1574ème but, le dernier dans l'ancien stade Louis-II est marqué par Bernard Genghini, auteur d'un triplé contre Bordeaux le 1er décembre 1984, car l'ASM reste muette 20 jours plus tard contre Auxerre pour l'ultime rencontre disputée sur ce qui est aujourd'hui un centre commercial.
    Bernard Genghini sera aussi le premier buteur (1576ème but) dans le stade Louis-II actuel, le le 26 janvier 1985 contre Lens, 3-0, sur un pénalty.
    En 3 saisons, Bernard Genghini a joué 106 matches de D1 pour 45 buts marqués (57 en 129 matches).

  • Le 1600ème but arrive un peu plus tard, pour le 1029ème match de D1, sur le premier but d'une victoire 0-2 à Brest, le 7 mai 1985, par Dominique Bijotat.
    En 15 ans passés sur le Rocher, Dominique Bijotat a joué 224 matches de D1 et inscrit 16 buts (20 en 270 matches au total).

  • La saison 1987-88 débute parfaitement avec une victoire 3-1 contre Marseille, le 18 juillet 1987 (1109ème match de D1), qui se terminera par le 6ème titre de champion de France.
    Le premier but de cette saison, par Fabrice Mège est aussi le 1700ème but en première division.
    En deux saisons sous le maillot monégasque, Fabrice Mège a joué 64 matches de D1 pour 9 buts (11 en 75 au total).

  • C'est 70 matches plus tard (le 1179ème), et encore contre Marseille que l'ASM marque son 1800ème but, le 11 avril 1989 par le premier des deux buts de la soirée de George Weah (2-2).
    En 4 saisons avec la "Diagonale", le futur Président du Libéria a marqué 47 buts en 103 matches de D1 (66 en 149 au total).

  • Le 1900ème but est le dernier d'un score fleuve contre Brest (5-0), le 4 mai 1991 pour le 1257ème match de D1, marqué par le lutin portugais Gil Rui Barros.
    Durant ses 3 saisons passées avec l'AS Monaco, Gil Rui Barros a scoré 14 fois en 81 matches de D1 (21 en 106 matches toutes compétitions confondues).

  • Le 2000ème but est marqué dans les dernières secondes du 1329ème match de D1 contre Caen (4-2), le 10 avril 1993, par Patrick Revelles.
    Comme pour Samuel, il s'agit de l'unique but en D1 de Patrick Revelles, qui a disputé 17 matches de D1 avec l'AS Monaco (1 but en 20 matches au total).

  • Le 1404ème match de D1 de l'ASM contre Bordeaux, le 22 mars 1995 donne un score fleuve (6-3) avec un quadruplé de Sonny Anderson.
    Le premier but du match est le 2100ème but de l'ASM en D1.
    Le buteur brésilien Sonny Anderson a disputé, avec l'AS Monaco, 91 matches de D1 et inscrit 51 buts (67 en 117 matches au total).

  • Nouveau score fleuve pour un nouveau palier, le 3 septembre 1996 contre Lens (5-1), pour le 1455ème match de D1.
    En marquant le 3ème but de l'ASM, Sylvain Legwinski signe aussi le 2200ème but monégasque dans l'élite.
    Milieu de terrain, Sylvain Legwinski a été monégasque de 1991 à décembre 1999, disputant 135 rencontres de D1 et trouvant la faille à 13 reprises (16 buts en 172 matches au total).

  • Le 2300ème but clos la marque du 1514ème match de D1 contre Le Havre (2-0), le 13 février 1998.
    Ce soir là, Victor Ikpeba inscrit un de ses 55 buts en 170 matches de D1 (77 en 223 au total en 6 saisons).

  • Le 2400ème but est inscrit lors d'un match en retard (le 1573ème match de D1), contre Auxerre, le 1er décembre 1999, par Marcelo Gallardo avec le second but de son doublé.
    En 4 saisons avec l'ASM en D1, Marcelo Gallardo a marqué 18 buts en 102 rencontres (23 en 125 au total).

  • Le 2500ème but est marqué sur un pénalty, transformé par Shabani Nonda contre Lille le 28 novembre 2001, pour le 1640ème match de D1 (qui s'appellera L1 la saison d'après).
    Meilleur buteur de L1 en 2003 avec l'ASM, Shabani Nonda a disputé 116 matches de D1 pour 57 buts inscrits (67 en 145 au total).

  • En ouvrant le score contre Toulouse, le 27 septembre 2003, Emmanuel Adebayor montre le chemin de la victoire (3-0) pour le 1704ème match de L1 et inscrit le 2600ème but dans l'élite.
    En 2 saisons et demie, Emmanuel Adebayor aura joué 77 matches de championnat, pour 18 buts marqués (26 en 114 au total).

  • Le 2700ème ballon mis au fond des filets l'a été par Ernesto Javier Chevanton, le 14 août 2005 à Strasbourg, pour le 1775ème match de L1.
    Lors de ses 2 années passées en "Rouge & Blanc", Ernesto Javier Chevanton a scoré 20 fois en 50 matches (26 en 67 au total).

  • Le 2800ème but est l'unique but du 1861ème match de L1 à Rennes, le 3 novembre 2007, inscrit par Frédéric Piquionne.
    En 18 mois sur le Rocher, Frédéric Piquionne a joué 46 matches de L1 et marqué 12 buts (13 en 50 matches au total).

  • L'égalisation de Moussa Maazou contre Le Mans, le 27 avril 2010 (1958ème match), permet de prendre un point, mais c'est surtout le 2900ème but en L1.
    En deux fois 6 mois en Principauté, le nigérien Moussa Maazou a marqué 5 buts en championnat en 19 matches (8 en 23 avec la Coupe de France).

  • Le 3000ème but s'est fait attendre, après 2 saisons en L2.
    Pour fêter le retour en Ligue des Champions en fin de saison 2013-14, l'ASM ne fait que match nul (1-1) contre Guingamp, le 7 mai 2014 pour le 2036ème match en L1, avec un but rageur du bulgare Dimitar Berbatov.
    En 18 mois avec la maillot monégasque, Dimitar Berbatov a trouvé 13 fois les filets adverses en 38 matches de L1 (18 en 52 au total).

  • Les 3100ème et 3300ème buts sont marqués sur pénalty par un spécialiste, Fabio Henrique Tavares «Fabinho», qui en a marqué 13 sur 13 tentatives en L1.
    - Le 3100ème est marqué au Parc-des-Princes face au PSG, pour une victoire 0-2, le 20 mars 2016 pour le 2107ème match de L1.
    - Le 3300ème dans le temps additionnel contre Saint-Etienne, le 12 mai 2018 (2189ème match de L1) est l'unique but de la rencontre, et met l'ASM en position très favorable pour une qualification en Ligue des Champions, qui sera effective la semaine suivante.
    Fabio Henrique Tavares «Fabinho» est resté 5 ans à Monaco, y disputant 167 matches de L1 pour 23 buts marqués (31 en 233 au total).

  • Le 3200ème but aurait pu être l'oeuvre de Radamel Falcao, 3ème buteur de l'ASM en L1, mais son ballon a tapé sous la barre, et c'est Nabil Dirar qui l'a poussé au fond contre Dijon, le 15 avril 2017.
    Falcao marquera un autre coup-franc (le 3201e but) et offrira une 949ème victoire en 2146 matches à l'ASM.
    Arrivé quand l'ASM était en L2, Nabil Dirar aura marqué 6 fois en 76 matches de L1, pour un total de 12 buts en 167 rencontres).

  • Kevin Volland a inscrit les 3399ème et 3400ème buts monégasques en L1, pour le 2265ème match de L1, contre Bordeaux (4-0).

  • Le 3500ème but a été inscrit par Wissam Ben Yedder d'une frappe croisée sur une belle passe de Sofiane Diop, pour le 3288ème match de L1, face à Reims (1-2).

  • Le 3600ème but a donc été marqué par Maghnes Akliouche, à la conclusion d'un centre de Matazo, dans le temps additionnel pour s'assurer la victoire à Clermont (2-4), pour l'ouverture de la saison 2023-24, lors du 3353ème match de l'ASM.

    L'historique des matches de l'AS Monaco, depuis son entrée dans le professionnalisme
    Partager sur :