Ligue 1, 30ème journée : Présentation Brest - Monaco
Ligue 1
(20/04/2024)

Pour la 30ème journée de Ligue 1, l'AS Monaco (3ème) se rend chez le Stade Brestois 29 (2ème).

Deuxièmes à un point, et avec un match en retard contre le 4ème, les monégasques doivent s'imposer dans le Finistère pour passer devant un adversaire direct au podium, synonyme de qualification directe pour la Ligue des Champions.

Les brestois, surprenant dauphins du PSG, possèdent la 4ème défense (27 buts) et 3ème attaque (44 buts) et reçoivent des monégasques qui ont la 2ème attaque (53 buts) mais aussi la 10ème défense (38 buts).

Mais la défense finsitérienne est mise à mal ces derniers matches, avec 7 buts pris contre Metz et à Lyon, alors que celle de l'ASM va mieux depuis que Radoslaw Majecki garde les buts.

Sur sa pelouse, le SB29 a pris 29 points en 14 matches, avec un bilan de 8 victoires, 5 nuls et 1 défaite (24 buts pour, 11 contre) successivement devant Lens (3-2, J01), Rennes (0-0, J04), Lyon (1-0, J06), Toulouse (1-1, J08), Paris S.G (2-3, J10), Clermont (3-0, J14), Strasbourg (1-1, J12), Lorient (4-0, J17), Montpellier (2-0, J18), Nice (0-0, J20), Marseille (1-0, J22), Le Havre (1-0, J24), Lille (1-1, J26), Metz (4-3, J28).
Loin du Louis-II, Monaco a pris 28 de ses 52 points, là aussi en 14 matches avec 8 victoires, 4 nuls et 2 défaites (32 buts inscrits et 25 encaissés).

Historiquement, Monaco possède un bon bilan à Brest en championnat, avec en 14 matches, 6 victoires monégasques, 3 nuls et 5 défaites (16 buts marqués et 15 encaissés).
Depuis le dernier nul (1-1 en 1989-90), il y a eu 5 confrontations entre les deux équipes, avec 3 défaites (2-0 en 2010-11, 1-0 en 2020-21 et 2-0 en 2021-22) entrecoupées de 2 victoires sur le même score de 1-2 (en 1990-91 et l'année passée).

Adi Hütter sent son groupe motivé à l'approche de la dernière ligne droite de la saison.

Les qualités brestoises ? Ils font beaucoup de choses intéressantes. Avant de jouer Lyon, ils avaient la deuxième meilleure défense du championnat derrière Nice. C’est également eux qui font le plus de centres. Romain Del Castillo se montre adroit dans l’exercice et Steve Mounié est très bon de la tête, c’est peut-être l’un des meilleurs de la ligue dans ce domaine.
Je ne suis pas mécontent que Pierre Lees-Melou soit suspendu car c’est l’un des meilleurs joueurs de la saison, il est très fort dans les duels. Leur deuxième place n’est pas imméritée, ils jouent avec intensité et pratiquent un très bon football. Leur dernière défaite à domicile remonte au 29 octobre et restent sur sept victoires et trois nuls.

L’enchaînement des matches à venir ? Il y a trois matches importants à venir, peut-être qu’il y aura une rotation en jouant à un ou deux attaquants sur l’une de ces rencontres. Mohamed est de retour, Breel a aussi un bon impact et parle beaucoup dans le vestiaire. J’ai toujours plus de solutions. Tous les joueurs doivent être concernés et prêts pour être dans le 11 ou pour rentrer 5 ou 20 minutes. Chaque joueur est important et je sens le groupe focus sur les six derniers matches. Il faut que l’on continue ce style de jeu et nos performances.

La rencontre face à Lille mercredi ? J’ai regardé le match de Lille hier face à Aston Villa. Ils ont été fantastiques mais ont été malchanceux car ils méritaient de se qualifier. Aston Villa est tout en haut du classement en Angleterre et ils ont été très bons pendant 70 minutes, je les ai trouvés meilleurs. Leur gardien est malheureux sur le but concédé. Mercredi sera un gros match mais je suis pleinement concentré sur Brest.

La pause de deux semaines sans match ? La semaine dernière, nous avons fait davantage de grosses séances d’entraînement, il y a également eu une opposition interne dans laquelle il y avait beaucoup d’espaces. Cette semaine était quant à elle plus normale. J’ai un bon pressentiment, nous sommes dans une bonne situation avant d’affronter Brest.

Les jeux ludiques au début de l’entraînement ? Depuis le début de la semaine, nous avons effectué des séances d’entraînement intenses. A deux jours du match, nous faisons automatiquement une séance plus légère. La première partie de l’échauffement pouvait être drôle à regarder mais nous avons ensuite joué sérieusement pendant 20 minutes avec ballon. Nous nous sommes bien préparés pour cette semaine décisive, et nous sommes totalement concentrés sur Brest avant de penser à Lille.

Ma confiance envers Wissam Ben Yedder ? Même s’il reste sur sept matches sans marquer, il nous apporte beaucoup et a un impact. Je pense par exemple au but de Maghnes à Metz où c’est lui qui crée l’espace par son mouvement afin qu’il puisse aller défier le gardien. Il est très dangereux pour les adversaires et est important sur le terrain.

L’apport de Damien Perrinelle dans le staff ? Il a un impact nouveau. C’est un coach très talentueux qui connaissait le style de l’équipe, il apporte ce que l’on recherchait. Il n’hésite pas à donner ses opinions. Je suis content de lui, c’est un regard supplémentaire durant la séance et il contribue pleinement au succès actuel et à notre invincibilité de six matches.

Les retours de Caio Henrique et Breel Embolo ? Tout le monde est content du retour de Caio. Il s’entraîne avec nous depuis la semaine dernière sans le moindre contact. Il fera un entraînement complet à partir de la semaine prochaine, et nous serons attentifs à son développement. Nous verrons dans 3-4 matches s’il peut figurer dans le groupe.
De son côté, Breel est de mieux en mieux après sa longue blessure, c’est un long processus. On peut le voir à l’entraînement, il est mieux dans les duels. Ce sera un joueur important pour les 6 derniers matches de la saison et sa présence pourra nous aider.

Les blessures d’Aleksandr Golovin et Ismail Jakobs ? Nous sommes forcément déçus et très tristes de leur blessure. Ils étaient en grande forme, Ismail restait notamment sur deux gros matches. Golo est un joueur clé chez nous, mais nous avons d’autres solutions pour le remplacer, nous sommes concentrés là-dessus. Ils seront probablement absents jusqu’à la fin de saison mais peut-être qu’ils pourront jouer un match, je ne sais pas encore.

Les solutions pour remplacer Aleksandr Golovin ? C’est sûr que nous n’avons pas de joueurs similaires à Golo mais il existe des solutions pour le remplacer. Il y a en effet Eliesse, Maghnes qui est en très bonne forme ou encore Takumi. L’opportunité de jouer avec deux attaquants est aussi présente. On regardera ce que l’on va faire à ce sujet.

Adi Hütter - Site officiel AS Monaco
En défense centrale ou au milieu, Denis Zakaria débutera la rencontre.

Le calendrier difficile ? Tous les joueurs sont 100% concernés et concentrés sur cette fin de saison où il va y avoir beaucoup de matches importants à disputer, notamment au cours de cette semaine cruciale qui nous attend. Tout le monde est conscient de l’enjeu et prêt pour ces différentes échéances. En tant que compétiteur, on veut tous jouer l’Europe, et retrouver le goût de ces semaines avec des rencontres rapprochées. C’est quelque chose que j’ai déjà connu par le passé, donc forcément j’ai hâte de le vivre à nouveau.

Brest ? Ce sera l’équipe qui montrera le plus d’envie qui l’emportera. Évidemment c’est un match clé dans notre saison, donc il faudra beaucoup courir, se donner à fond sur le terrain, car ça fera la différence.
L’excès d’engagement ? C’est toujours dur de prendre des cartons, et c’est vrai que j’en ai pris beaucoup trop cette année. C’est un aspect sur lequel je dois m’améliorer, j’en suis tout à fait conscient. Mais parfois quand on va dans un duel, il faut y aller à fond, et c’est parfois difficile de se restreindre.

L’objectif Ligue des Champions ? Nous avons une jeune équipe, car beaucoup de joueurs n’ont pas encore disputé cette compétition. Donc on a vraiment tous faim de l’atteindre, c’est notre objectif numéro un ! Mais pour ça il faut se concentrer sur le prochain match pour bien le préparer, et on verra à la fin à quelle place nous sommes. Le plus important pour nous est de bien jouer et d’aller chercher des bons résultats, car nous avons toutes les cartes en main pour pouvoir finir le plus haut possible.

L’approche d’Adi Hütter dans ce sprint final ? Il est comme d’habitude, très calme et serein ! Nous attaquons effectivement un virage important dans notre saison, mais c’est un entraîneur qui sait faire et qui a déjà une très grande expérience de ces moments cruciaux.

La blessure de Golovin ? Il est certain que Golo est un élément très important pour nous, qui a de grosses qualités et qui peut débloquer des matches à lui tout seul. Mais nous avons aussi d’autres très bons joueurs dans cet effectif, donc je suis persuadé que celui qui sera amené à le remplacer sera au rendez-vous.
Dans cette équipe, le niveau est de toute façon très élevé, donc quand on perd un joueur de ce type, c’est évidemment triste, mais le groupe doit pouvoir compenser cette absence de marque. Golo est un des joueurs qui court le plus sur le terrain, il travaille beaucoup pour le collectif, mais encore une fois celui qui prendra sa place répondra présent.

L’état d’esprit de Breel Embolo ? C’est sûr qu’après une longue blessure comme la sienne, on est toujours impatient de revenir à la compétition. Je le sens évidemment très motivé, car il se sent prêt à aider l’équipe, et il travaille beaucoup au quotidien à l’entraînement pour cela. On a donc hâte pour lui, qu’il prenne part à la fin de saison, car on aura besoin de lui et de son expérience.

Le soutien des supporters à l’extérieur ? Ils nous ont vraiment poussé durant toute la saison, donc on ne peut que les remercier et leur souhaiter le meilleur. C’est maintenant à nous de leur rendre la pareille sur le terrain. Ils font beaucoup de kilomètres à chaque déplacement pour venir nous soutenir, donc nous nous devons de faire grand match pour eux.

Ma première saison ? J’ai connu une saison plutôt pleine où j’ai joué beaucoup de matches. J’ai eu la chance de pouvoir aider l’équipe, notamment dans des rencontres importantes (but contre Lens, doublé dans le Derby à Nice, ndlr). Je suis donc concentré sur le fait de pouvoir donner mon maximum sur ces derniers matches, pour que l’issue soit heureuse. C’est toujours difficile de peu jouer, comme c’était mon cas l’an dernier, donc le fait d’enchaîner m’a fait beaucoup de bien.

Denis Zakaria - Site officiel AS Monaco
Adi Hütter doit toujours se passer de Caio Henrique (reprise), faire sans Ismail Jakobs et Aleksandr Golovin pour le reste de la saison.
Thilo Kehrer est suspendu, mais Guillermo Maripán sort de l'infirmerie.
Ces absences profitent à Mamadou Coulibaly et Edan Diop pour revenir dans le groupe de 21 joueurs.

À Brest, Eric Roy a préparé la réception de l'ASM sereinement, malgré les derniers résultats avec beaucoup de buts encaissés.

Recevoir Monaco, à notre place au classement, à 5 matches de la fin, c'est vraiment bien à préparer. Il faut savourer le présent comme je le dis aux joueurs. Même si ça va être un gros challenge pour nous.

L'AS Monaco, c'est certainement le plus bel effectif de Ligue 1 après le Paris Saint-Germain. Ils ont du choix et de la qualité, malgré l'absence de Golovin, ils vont nous proposer un onze de grande qualité.

On a mal géré notre gestion, peut-être émotionnelle, sur nos 2 derniers matches, face à Metz et Lyon. On ne doit pas se faire perturber par l'environnement, à la fois euphorique à domicile ou hostile à l'extérieur. Prendre 7 buts en 2 rencontres, ce n'est pas bon. Ça doit nous servir et nous faire grandir.

On est supporters de tous les clubs français et on les félicite pour leur parcours et leur réussite dans les compétitions européennes. C'est sûr que d'imaginer Brest en compétition européenne l'année prochaine ne plaît pas forcément à tout le monde. Donc à nous d'aller chercher, par nous-même, les résultats et ne rien attendre des autres. C'est un levier supplémentaire dans notre motivation et notre cohésion.

La suspension de Pierre confirmée par la commission de discipline, c'est une grande déception, il y avait possibilité de réparer une injustice. Tout le monde était unanime, que c'était injuste. La commission de discipline a juste entériné la décision de l'arbitre. C'est dommage sachant qu'ils ont eu le temps de voir les images, à tête reposée. Les choses ne changent pas à tous les niveaux.

Eric Roy - Site officiel SB29
Face à l'ASM, le coach breton doit donc se passer de Lees-Melou, expulsé à Lyon lors de la dernière journée, seul absent.
Brassier, incertain pour une douleur au mollet, est finalement forfait.
Prêté par l'ASM, Antonin Cartillier ne disputera pas ses premières minutes avec le SB29, il ne peut figurer dans le groupe de 20 joueurs.

Présentation des équipes

Les faces à faces entre Monaco et Brest
© maillots-foot-actu.fr

Le classement :

2ème avec 53 points 3ème avec 52 points (-1 match)

La forme du moment (5 derniers matches) :

2 victoire, 1 nul et 2 défaites.
9 buts marqués et 9 buts encaissés.
3 victoires, 2 nuls et 0 défaite.
9 buts marqués et 4 buts encaissés.

Les absents :

Brassier (blessé), Cartillier (prêté par l'ASM), Marillat (choix). Caio (reprise), Golovin (blessé - cheville), Jakobs (blessé - genou).

Les suspendus :

Lees-Melou. Kehrer.

Les groupes retenus :

Bizot, Coudert, Amavi, Chardonnet, Lala, Le Cardinal, Locko, Zogbé, Camara, Doumbia, Lebeau, Magnetti, Martin, Pereira Lage, Camblan, Brahimi, Del Castillo, Le Douaron, Mounié, Satriano. Köhn, Liénard, Majecki, Maripán, Ouattara, Salisu, Singo, Vanderson, Akliouche, Ben Seghir, Camara, Coulibaly, Diatta, Diop, Fofana, Magassa, Minamino, Zakaria, Balogun, Ben Yedder, Embolo.
Partager sur :