Ligue 1, 5ème journée : Présentation Monaco - Marseille
Ligue 1
(10/09/2021)

Pour la 5ème journée de Ligue 1, l'AS Monaco (14e) reçoit l'Olympique de Marseille (5e).

Vainqueur pour la première fois de la saison en L1 à Troyes, l'AS Monaco doit remporter sa première victoire à domicile contre des phocéens, toujours invaincus.

Pour le moment, à domicile, l'ASM a fait match nul contre Nantes (1-1) puis perdu contre Lens (0-2).
L'OM, en déplacement, s'est imposé à Montpellier (2-3) et s'est rendu à Nice pour le fameux match, qui sera à rejouer sur terrain neutre.

Historiquement, il y a un vainqueur dans ces Monaco - Marseille, avec seulement 8 nuls en 51 matches de L1 ou L2. L'ASM en a remporté 24, l'OM 19 (75 buts marqués et 57 encaissés par les monégasques).

Depuis le dernier nul (0-0 en 2010-11), les 8 rencontres ont donné le bilan de 6 victoires asémistes, 2 phocéennes.

Reste maintenant à savoir comment sont revenus les monégasques partis en sélection (fatigue, blessure...) et si les joueurs de Niko Kovac ont bien pu travailler avant la série de matches tous les 3 jours qui arrive.

Tous les matches sont importants. Après la trêve, c'est toujours difficile de reprendre la compétition. Jouer l'OM, une grande équipe qui a réussi son début de saison, nous donnera l'occasion d'être focus d'entrée. L'important est de recommencer par une victoire. Il nous sera compliqué de dominer durant les 90 minutes, comme nous l'avons parfois fait lors de nos précédents matches, car Marseille est dans la même optique que nous. Ce sera un match très intense, spectaculaire à voir pour les supporters, et c'est ce que j'aime. Tout est réuni pour voir une belle rencontre.

L'OM de Sampaoli ? L'OM a toujours été une des meilleures équipes du championnat de France. Pour moi, Marseille est l'un des favoris pour le podium. Nous avons vu leurs gros progrès entre la saison dernière et celle-ci. Ils jouent avec agressivité et sur un rythme élevé, pressent aussi haut que possible, ils n'abandonnent jamais et marquent beaucoup dans le dernier quart d'heure, ce qui montre qu'ils sont au point physiquement. Je ne connais pas leur coach personnellement mais j'ai suivi sa carrière, notamment avec les sélections du Chili et de l'Argentine. C'est un entraîneur sud-américain, positif, avec du caractère, qui transmet des émotions. Je suis aussi comme cela.

Aurélien Tchouaméni en Équipe de France ? Il a joué les trois matches. Contre l'Ukraine, il a réalisé une très bonne performance, surtout dans une équipe aussi forte que la France, qui est championne du monde en titre. Il sait qu'il sera désormais plus regardé et qu'il devra élever son niveau de jeu. Je suis très heureux pour lui et je pense que Didier Deschamps a également vu ses qualités. Il y a beaucoup de joueurs au milieu de terrain mais je pense qu'il mérite d'être sélectionné pour les prochains matches.

Plus de buts en Ligue 1 ? Quand je suis arrivé l'année dernière, je disais que la qualité des joueurs était très bonne et qu'elle permettait de jouer de manière plus offensive. J'étais parfois surpris par l'approche un peu trop défensive. Lors de l'Euro, tout le monde a vu que l'Italie jouait de manière plus offensive qu'avant. C'est la preuve que vous pouvez bien défendre et bien attaquer aussi. Je ne sais pas si c'est l'unique explication de l'augmentation du nombre de buts en Ligue 1, mais ça en est peut-être une. La formation française est une formation d'excellence. Les très bons joueurs sont désormais capables de montrer leurs qualités offensives. Le foot devient aussi plus agressif. Par exemple, Marseille essaye de provoquer les erreurs adverses et jouant haut, en ne reculant pas. C'est peut-être une autre raison qui joue dans l'augmentation du nombre de buts.

Niko Kovac - Site officiel AS Monaco
Sélectionné avec les Espoirs, Benoît Badiashile est revenu sur le debut de saison monégasque.

C'est vrai que le début de saison est un peu compliqué en termes de points. Mais le contenu des matches était bon. Jouer face à l'OM a une saveur particulière, nous le savons. Nous allons tout faire pour gagner. Il faudra mettre de l'investissement et respecter les consignes du coach. Nous devrons être à 100% de nos capacités si l'on veut s'imposer.

Marseille ? Depuis le début de saison, les hommes de Jorge Sampaoli jouent très bien grâce à un très bon style de jeu mis en place. Ils défendent également fort. Mais nous avons des atouts à faire valoir. Nous allons essayer de les mettre en valeur pour pouvoir gagner.

L'état physique ? Le Club a mis tous les moyens en place pour que nous puissions récupérer plus rapidement. Nous savons ce que nous avons à faire pour être prêts lors des prochains matches.

Les points à améliorer ? Personnellement, je peux encore m'améliorer dans l'agressivité. J'y travaille quotidiennement pendant les entraînements. D'un point de vue collectif, nous devons progresser dans l'efficacité. Je pense qu'il nous a manqué un peu de chance sur ce début de saison. Nous avons vu ce que nous étions capables de faire comme face au Shakhtar. C'est une performance à rééditer pour réaliser une belle saison.

Le brassard de capitaine avec les Espoirs ? C'était une très grande fierté. N'ayant encore pas beaucoup de sélections, je ne m'y attendais pas vraiment. Cela m'a fait énormément plaisir. J'ai fait de mon mieux pour montrer la voie à mes coéquipiers.

Benoît Badiashile - Site officiel AS Monaco
Pour ce match, Niko Kovac déplore l'absence d'Aleksandr Golovin et de Guillermo Maripán, revenus blessé ou tardivement de sélections.
Cesc Fabregas et Djibril Sidibé sont les autres absents du groupe de 20 joueurs convoqués.

À Marseille, Jorge Sampaoli est revenu sur la fin du mercato, avec l'arrivée de Harit, et le retour tardif de ses internationaux américains.

Harit est un super joueur. Il va nous apporter beaucoup. Il est capable d’éliminer ses adversaires par ses qualités techniques.
Le mercato est terminé. Si l’on souhaite l’analyser, il faut prendre en compte deux éléments : la position de l’entraîneur et la situation du club. Nous aurions aimé un attaquant supplémentaire. Mais il faut faire avec. Je dois tirer le meilleur de mon groupe. Nous avons beaucoup de travail dans ce sens.

Cela fait à présent plus de six mois que je suis à Marseille. Je me sens bien dans cette ville et dans ce club. Les supporters sont extraordinaires.

L’arrivée de Pol Lirola offre de nouvelles possibilités au niveau du schéma tactique.
Pol est linéaire, cela peut entraîner une modification structurelle de l’équipe.

Konrad De La Fuente a effectué son retour de sélection aujourd’hui. Gerson arrivera directement à Monaco demain.
Je n’ai pas encore parlé avec Konrad et Gerson. Je vais voir comment ils se sentent. Il faut prendre en compte ces enchaînements de matches en sélection et voir s’ils ne sont pas trop fatigués.

Un entraîneur doit penser au meilleur pour l’équipe. Je ne fais jouer que les meilleurs à chaque fois que j’effectue la composition du groupe et du onze de départ.

Jorge Sampaoli - Site officiel Olympique de Marseille
Le coach phocéen devra faire sans Milik et Amavi (blessé), et ne sait pas encore s'il pourra compter sur De la Fuente et Gerson, qui ont été convoqués dans le groupe de 22 joueurs, au contraire de Payet, absent.

Présentation des équipes

Les faces à faces entre Monaco et Marseille
© maillots-foot-actu.fr

Le classement :

14ème avec 4 points 5ème avec 7 points (-1 match)

La forme du moment (4 derniers matches) :

1 victoire, 1 nul et 2 défaites.
3 buts marqués et 5 buts encaissés.
2 victoires, 1 nul et 0 défaite.
8 buts marqués et 5 buts encaissés.

Les absents :

Fabregas (choix), Golovin (blessé - hanche), Mannone (choix), Maripán (retour sélection), Sidibé (blessé). Amavi (blessé), Milik (blessé), Payet (repos).

Les groupes retenus :

Majecki, Nübel, Aguilar, Badiashile, Caio, Disasi, Jakobs, Matsima, Pavlovic, Diatta, Diop, Fofana, Lucas, Martins, Matazo, Tchouaméni, Ben Yedder, Boadu, Isidor, Volland. Lopez, Mandanda, Ngapandouetnbu, Balerdi, Caleta-Car, Gonzalez, Lirola, Peres, Saliba, Gerson, Guendouzi, Gueye, Harit, Kamara, Nadir, Rongier, Targhalline, Ben Seghir, De La Fuente, Dieng, Henrique, Ünder.
Partager sur :