Ligue 1, 1ère journée : Présentation Monaco - Nantes
Ligue 1
(05/08/2021)

Pour la 1ère journée de Ligue 1, coincée entre les deux matches contre le Sparta Prague du 3ème tour préliminaire de la Ligue des Champions, l'AS Monaco FC reçoit le FC Nantes, barragiste de la dernière édition et maintenu avec sa victoire sur Toulouse.

Monaco doit confirmer sa première place au classement des équipes à domicile la saison passée et débuter par une victoire, face à des "Canaris" qui n'ont guère brillé en préparation face à Guingamp (L2, victoire 1-0), Caen (L2, défaite 0-1), Niort (L2, défaite 0-1), Brest (L1, victoire 3-1), Lorient (L1, défaite 0-1) et Clermont (L1, défaite 1-2).

Battre Nantes en championnat, historiquement, les monégasques savent faire.
En 55 matches de L1 ou L2 au Louis-II, le bilan est de 37 victoires asémistes, 9 nuls et 9 défaites (112 buts marqués et 61 encaissés).

Depuis le retour des deux clubs en L1 en 2013, les 7 confrontations ont toutes tourné en faveur de l'ASM avec 14 buts inscrits et 3 pris.

Et cette dynamique, Niko Kovac, qui est impatient de reprendre et de se confronter aux autres équipes, veut la conserver.

Impatient de débuter ce championnat de Ligue 1 ? Oui nous le sommes, nous avons eu une longue pré-saison d'un peu plus de cinq semaines de travail, donc nous sommes heureux de jouer ce premier match. Nous voulons être en compétition, se frotter aux autres équipes, voir qui est la meilleure. On a beaucoup d'envie et de motivation pour commencer. Nous voulons montrer le meilleur de l'AS Monaco.

De l'appréhension au niveau physique avec cette reprise chargée ? Comme vous le savez, nous voulons jouer tous les trois jours. C'est un nouveau rythme pour notre jeune équipe. Mes joueurs progressent au niveau des tests physiques, nous sommes à un bon niveau, nous pouvons jouer tous les trois jours. Mes joueurs sont talentueux, il y a de la concurrence, c'est ce que je veux et ce dont nous avons besoin. Si on arrive à bien travailler, on sera au niveau des meilleures équipes. Le mois d'août est chargé, il y a beaucoup de matches, mais c'est que nous voulions, jouer beaucoup et pas seulement être sur le canapé pour regarder les matches.

Que faire pour effectuer une meilleure saison ? Ce ne sera pas facile de faire aussi bien que la saison dernière, mais nous allons essayer d'être meilleurs. Il faut travailler encore plus. Nous pouvons augmenter les capacités des joueurs, leurs qualités. Les matches européens vous apportent plus que des matches de championnat, car vous êtes en compétition contre des équipes avec d'autres caractéristiques, dans des contextes différents, et nous voulons nous en servir pour faire progresser le niveau des joueurs et du club. Notre but, c'est de continuer notre progression. Il faut aussi avoir un peu de chance mais on veut dépendre le moins possible de cette chance. Si on en a un peu, tant mieux, mais en tout cas on est très enthousiastes. Ça va être une saison intéressante.

Le PSG grand favori ? Oui, bien sûr. On connait les joueurs du PSG. Ils avaient déjà beaucoup de stars et en ont recruté d'autres. Evidemment, ils ont toutes les cartes en main pour gagner ce titre. Mais vous savez, le football est sur le terrain, la vérité est sur le terrain. Voyons ce qui se passe. Je suis ambitieux, mes joueurs et mon équipe aussi, donc nous allons voir. Le PSG est toujours le plus haut standard en Ligue 1. Tout le monde veut les battre. Je sais que ce sera difficile, ce serait bête de dire que nous voulons être premiers. On veut rester à notre niveau de performance de la saison dernière mais ce ne sera pas facile. L'OL, l'OM, Lille, Nice ou Rennes vont tous essayer d'être meilleurs que l'an dernier, ce qui veut dire que nous devons être conscients de ça et progresser. Si à la fin nous avons plus que l'an dernier, peut-être que nous aurons un titre. On n'est pas passé loin l'année dernière en Coupe de France. Mais le PSG est vraiment le principal favori.

Si Wissam Ben Yedder et Kevin Volland peuvent enchaîner des matches tous les trois jours ? Ils sont arrivés tard en raison de l'Euro et bien sûr physiquement ils ne sont pas au niveau de ceux qui ont fait toute la préparation. Il faut leur faire franchir des paliers pour les amener à un bon niveau, en leur donnant le temps de jeu nécessaire. Nous ne devons pas faire d'erreurs ou trop forcer car cela pourrait entraîner des blessures. Il faut trouver le bon équilibre. C'est pour cela que certains sont sortis plus tôt que d'autres contre Prague. Guillermo Maripán est aussi en train de revenir. Nous devons nous adapter mais beaucoup de joueurs sont en bonne forme, peuvent tenir leur place et amènent de la concurrence dans l'équipe.

Impatient de retrouver les supporters au Stade Louis-II ? Nous attendions depuis longtemps ce moment. Le football sans supporters est un sport totalement différent. Les joueurs aiment sentir le soutien de leurs supporters. J'espère que cela durera plus longtemps que la saison dernière et surtout que ce virus sera maintenu à un très bas niveau pour permettre à nos supporters de nous accompagner toute la saison. On est en tout cas très heureux qu'ils soient de retour.

Ce que vont apporter Jean Lucas et Myron Boadu ? Je connais bien ces joueurs, nous les suivions et c'est pour ça que nous les avons recrutés. Ce sont de jeunes joueurs talentueux. Nous augmentons la qualité, c'est ce que nous voulons, créer une base solide pour augmenter le niveau du club et de l'équipe. Les deux sont capables de débuter la saison. Jean Lucas a fait la pré-saison avec Lyon et bien joué avec Brest l'année dernière. Myron Boadu est un vrai neuf, avec beaucoup de qualités et de vitesse. Ils peuvent nous aider dès demain, mais pas contre Prague malheureusement car ils ne sont pas qualifiés. Mais ils nous aideront.

Le profil de Myron Boadu ? Nous avions le profil de Kevin et Wissam et nous cherchions ce profil : un neuf fort et rapide, qui joue bien en transition. Il va augmenter nos qualités dans ce domaine. Il est très rapide, a un jeu direct, avec de bonnes qualités techniques. Nous sommes très heureux d'avoir un si jeune buteur dans ce club.

Le match d'Alexander Nübel ? J'étais heureux de sa performance. Il a fait un bon travail, particulièrement en organisant le jeu avec ses pieds. Dans le vestiaire il était actif, il encourageait ses coéquipiers, ça m'a surpris mais c'est bien, je trouve ça important. Comme je vous l'avait dit en pré-saison, le gardien qui garderait les buts lors de notre premier match aurait de grandes chances de les garder ensuite. Il mérite de continuer. C'est un bon gardien, qui aide l'équipe, mais il sait aussi qu'il y a beaucoup de concurrence avec les autres gardiens. Mais j'ai confiance en ses qualités.

Niko Kovac - Site officiel AS Monaco
Buteur à Prague, Kevin Volland est revenu sur sa préparation tronquée par l'Euro.

C'est toujours bien pour la confiance de marquer pour la reprise de la saison. C'était un match difficile à Prague, très intense. Je voulais marquer mon premier but. C'est un bon début pour moi et surtout pour l'équipe.

Physiquement ? Je me sens mieux que la saison dernière au même moment, car ma préparation avait été légèrement tronquée. Je me suis bien senti à San Sebastian et à Prague, même si j'étais vraiment fatigué après 75 minutes de jeu, car notre jeu est basé sur l'intensité. Mais ça m'a fait du bien néanmoins, je suis content d'être de retour à la compétition.

Alexander Nübel ? Alexander est vraiment un bon mec, il s'est très bien adapté avec l'équipe. J'ai joué contre lui lorsqu'il était à Schalke. Je l'ai rencontré à mon retour il y a deux semaines. Il a joué au Bayern Munich aux côtés de Manuel Neuer, donc forcément il évolue à un très haut niveau. Il a de grandes qualités. Aujourd'hui, nous avons quatre gardiens de haut niveau avec Benjamin, Radeck et Vito, donc c'est très bien pour nous.

Mon retour en Mannschaft ? Pour moi c'était une grande surprise d'être sélectionné à nouveau avec la Mannschaft pour l'Euro, même si on a vraiment fait une très belle saison, donc forcément c'était une belle exposition. Ce n'était pas notre meilleur tournoi cet Euro 2020, c'est évident, mais j'étais heureux d'y être. Pour moi, les objectifs de la saison sont de rester au niveau que j'ai atteint la saison dernière, personnellement. Et collectivement, je pense que ce que l'on veut atteindre c'est une qualification en Ligue des Champions.

L'enchaînement des matches ? J'aime jouer beaucoup de matches. Tu as 2-3 jours pour récupérer. Pour ma première saison en Ligue des Champions il y a 6 ou 7 ans, c'était nouveau pour moi, le fait d'enchaîner et de voyager autant. Mais quand vous connaissez ça, vous avez envie de revivre ce sentiment de devoir être focus directement sur le match d'après. C'est une bonne chose pour se développer, et atteindre un niveau de jeu supérieur petit à petit, notamment pour nos jeunes joueurs.

Kevin Volland - Site officiel AS Monaco
Pour ce premier match de la saison Niko Kovac doit encore faire sans Guillermo Maripán, Benjamin Lecomte, Wilson Isidor et Krépin Diatta.
Il n'a pas convoqué Mannone, Biancone, Matsima, Lemaréchal, Millot, Musaba, Geubbels et Pellegri dans le groupe de 20 joueurs où apparaissent pour la première fois Jean Lucas et Myron Boadu.

À Nantes, Antoine Koumbouaré s'attend à une première compliquée en Principauté, mais ne veut pas que défendre.

L'objectif, c'est de retrouver une équipe compétitive, solide, capable de poser des problèmes à l'adversaire. On sait qu'en allant à Monaco, c'est un premier match difficile qui nous attend. On a envie de relever ce premier défi, on a envie de jouer notre meilleur match là-bas. Je pense qu'il faudra attendre trois, quatre matches pour voir la valeur et le niveau du groupe. On est dans l'esprit d'aller faire un match solide et de leur poser des problèmes même si on sait qu'on jouera une belle équipe monégasque.

Les monégasques ont des arguments, du potentiel, de la qualité, de la force et de l'efficacité devant. On s'attend à beaucoup courir après le ballon et il faudra du courage, de la volonté. C'est ce que j'attends de mon groupe. Il faudra également avoir des arguments offensifs. Aller là-bas pour ne faire que défendre, ça ne m'intéresse pas. Les joueurs auront à résoudre les problèmes posés par l'ASM.

Mon groupe ? Ce qui me plaît malgré tout, c'est qu'il n'a pas beaucoup bougé finalement. J'ai lu, j'ai vu, que beaucoup de joueurs étaient sur le départ mais pour l'heure, ils sont toujours là. Après, peut-être qu'au 31 août j'aurais un autre discours. Aujourd'hui, à part Imran Louza qui est parti et dont le départ a été compensé par l'arrivée de Wylan Cyprien, j'ai tout le monde. Tout le monde est prêt. C'est bien mais seule la compétition nous donnera des réponses.

On a pu mettre un peu plus de choses en place comme nos principes de jeu, avec l'animation offensive et défensive. Tactiquement, physiquement et techniquement on a pu travailler davantage. On a également insisté sur la cohésion. C'est ce qui doit faire notre force cette année. Il faudra jouer en équipe.

L'objectif, c'est de se maintenir le plus vite possible et après, pourquoi pas envisager autre chose. Dans l'esprit c'est ça. On ne veut plus revivre ce qu'on a vécu la saison dernière. Pour s'en sortir, je pense qu'il faut faire les mêmes résultats que ceux affichés après mon arrivée. C'est déjà un début de réponse. Si on fait aussi bien que les 14 matches officiels disputés, même 16 avec les barrages, ça voudra dire qu'on sera capable de faire un bon parcours, un bon championnat. On sera capable de ne pas être en danger sur la durée comme l'an passé.

Antoine Koumbouaré - Site officiel FC Nantes
Pour cette première sortie officielle, le coach des "Canaris" devra faire sans Coulibaly (blessé) et Chirivella (suspendu).
Cyprien, Touré, Bamba et Jean-Kévin Augustin ne sont pas dans le groupe de 19 joueurs convoqués.

Présentation des équipes

Les faces à faces entre Monaco et Nantes
© maillots-foot-actu.fr

Les absents :

Biancone (choix), Diatta (blessé - genou), Geubbels (choix), Isidor (malade), Lecomte (blessé et non qualifié), Lemaréchal (choix), Mannone (choix), Maripán (blessé), Matsima (choix), Millot (choix), Musaba (choix), Pellegri (choix). Augustin (choix), Bamba (choix), Coulibaly (blessé), Cyprien (choix), Touré (choix).

Les suspendus :

Chirivella.

Les groupes retenus :

Majecki, Nübel, Aguilar, Badiashile, Caio, Disasi, Jakobs, Pavlovic, Sidibé, Diop, Fabregas, Fofana, Golovin, Lucas, Matazo, Tchouaméni, Ben Yedder, Boadu, Martins, Volland. Lafont, Descamps, Appiah, Fabio, Castelletto, Corchia, Pallois, Traoré, Sylla, Girotto, Moutoussamy, Merlin, Pereira de Sa, Blas, Emond, Kolo Muani, Limbombé, Simon, Coco.
Partager sur :