5ème journée : Présentaton Monaco - Real Sociedad
Ligue Europa
(24/11/2021)

Pour la cinquième journée de la Ligue Europa, l'AS Monaco reçoit le club espagnol de la Real Sociedad.

Leader de sa poule avec 8 points (2 victoires et 2 nuls), Monaco ne doit pas perdre pour garder ses deux longueurs d'avance sur les basques, deuxièmes avec 6 points (1 victoire et 3 nuls).
Mieux, une victoire, et l'ASM serait assurée de la première place de la poule, qualificative pour les 8èmes de finale en évitant un tour de barrage.

La Real Sociedad, qui a perdu la première place du champinnat espagnol avec le nul 0-0 contre Valence dimanche, ne compte qu'une défaite (inaugurale à Barcelone), 5 nuls et 8 victoires.
Depuis le 15 août, les basques sont sur 17 rencontres sans défaite, en comptant les 4 journées de la Ligue Europa.
À l'extérieur toutes compétitions confondues, la Real Sociedad a le bilan de 1 défaite, 3 nuls et 5 victoires (17 buts marqués et 11 encaissés).

Dans le même temps, l'AS Monaco à domicile cette saison, c'est 11 rencontres pour 5 victoires, 3 nuls et 3 défaites (16 buts marqués et 11 encaissés).

Lors du match aller, les monégasques avaient été ballotés en Espagne, et avaient pris le point du nul (1-1) en ouvrant la marque.

Pour le club de San Sébastien, le déplacement en Principauté sera une première, mais les espagnols sont déjà venus deux fois à Lyon en coupe d'Europe.
- La première en 8ème de finale en 2003-04, et la Real s'était inclinée 1-0 au retour (score identique à l'aller).
- La seconde en barrage 2013-14, et la Real avait gagné 0-2 à l'aller.

Plus habituée aux compétitions européennes, l'AS Monaco a disputé 11 tours face à 9 adversaires espagnols, pour le bilan, sur le Rocher, de 6 victoires, 3 nuls et 2 défaites, successivement en :
  • 16ème de finale retour de la Coupe des Coupes 1980-81, Monaco, battu à l'aller, n'était pas loin d'éliminer le FC Valence avant de craquer en fin de match avec un nul 3-3.
  • quart de finale retour de Coupe des Coupes 1989-90, Monaco avait dû attendre les tirs-au-but pour sortir le Real Valladolid avec un nouveau nul 0-0.
  • 6ème et dernière journée de poules de la Ligue des Champions 1993-94, Monaco sûr d'aller en demi-finale, avait perdu contre le grand FC Barcelone, 0-1.
  • 8ème de finale retour de la Coupe de l'UEFA 1999-2000, Monaco terminait sa campagne avec une victoire 1-0 sur le Real Majorque, mais n'avait pu refaire ses 3 buts de retard.
  • 4ème journée de poules de la Ligue des Champions 2003-04, l'AS Monaco avait exploser La Corogne 8-3.
  • même année, mais en quart de finale retour, l'ASM avait renversé le grand Real Madrid, 3-1, pour aller en demi-finale.
  • retrouvailles entre Monaco et La Corogne, en poules de la Ligue des Champions 2004-05. Pour la 2ème journée, Monaco avait encore dominé les galiciens, 2-0.
  • tour préliminaire retour de la Ligue des Champions 2005-06, Monaco a été sorti par le Bétis Séville avec un nul 2-2.
  • tour préliminaire retour de la Ligue des Champions 2015-16, et encore une qualification qui échappe à l'ASM face au FC Valence, avec une victoire avec seulement un but d'écart 2-1.
  • barrage retour de la Ligue des Champions 2016-17, Monaco conforte sa victoire de l'aller cotnre Villarreal CF, avec un pénalty en fin de match 1-0.
  • 1ère journée de poules de la Ligue des Champions 2018-19, Monaco débute par une défaite face à l'Atlético Madrid, 0-1.
L'équipe de Niko Kovac doit gagner au moins une fois lors des deux dernières journées pour aller au prochain tour, mais la première place serait assurer en cas de victoire contre la Real.

La « finale » du groupe ? Je dirais que nous avons deux balles de match. Demain, c’est un match important et une victoire signifierait que la première place est assurée, donc c’est évidemment notre objectif. Un nul nous emmènerait aussi dans la bonne direction, mais en tant que compétiteurs nous voulons gagner. C’est un match très important, mais il nous reste deux batailles en Ligue Europa.

L’approche du match ? Nous respectons notre adversaire, et demain c’est un match de niveau Ligue des Champions car la Real Sociedad se bat pour le titre en Espagne et a très bien joué au match aller (1-1). Ce n’est pas possible de jouer en pensant au match nul, donc notre ambition sera d’attaquer, de marquer des buts et de gagner cette rencontre. Dès les premières minutes, nous essaierons de gagner, et si à la fin nous faisons match nul, alors nous prendrons bien évidemment ce point. Mais nous débuterons pour obtenir la victoire et j’espère que demain soir, après le match, nous aurons le sourire.

La blessure de Krépin Diatta ? Nous sommes évidemment tous très tristes et déçus. Cela semble être une blessure de longue durée, mais nous ne savons pas encore exactement combien de temps il sera absent. Nous espérons qu’il reviendra vite, encore plus fort. Krépin a connu de bons moments depuis son arrivée mais a aussi eu de petits pépins ou joué de malchance. Nous sommes une famille, nous sommes avec lui et nous espérons vite le revoir.

Les bons résultats des clubs français en Coupes d’Europe ? Il faut d’abord rappeler que l’équipe nationale est championne du monde, et c’est vrai que les résultats des clubs sur la scène européenne s’améliorent. Les clubs portugais poussent derrière donc nous devons obtenir des points pour le classement UEFA. C’est bien de voir que les clubs français performent bien et sont en bonne posture pour franchir la première phase. La Ligue 1 est un championnat un peu sous-estimé, mais avec ces résultats nous pouvons le placer un peu plus haut dans la hiérarchie. C’est ce que le football français mérite.

Niko Kovac - Site officiel AS Monaco
Meilleur passeur de l'ASM cette saison, Caio Henrique est revenu sur son rôle dans l'équipe.

Je pense que mon rôle a pris un peu plus d’épaisseur au sein de l’effectif depuis la saison dernière. Pour mon premier exercice avec l’AS Monaco, j’avais besoin d’une période d’adaptation, de temps pour pouvoir apprivoiser ce nouveau championnat. Aujourd’hui c’est différent, j’ai effectivement une place différente dans le groupe, parmi les cadres. C’est vrai que je suis sur une bonne lancée dernièrement (7 passes décisives, toutes compétitions confondues), et j’espère encore délivrer beaucoup de passes décisives à mes coéquipiers. Mais comme je le disais récemment, j’aimerais aussi inscrire mon premier but avec l’AS Monaco. C’est un moment que j’attends avec impatience.

On se souvient du match aller contre cette équipe de la Real Sociedad. On savait que ce serait un match très difficile, contre une belle équipe qui est leader de Liga et qui aime avoir la possession du ballon. Ce ne sera donc pas non plus une partie facile demain. Mais nous sommes à domicile, et nous devons nous imposer pour valider notre qualification. Donc nous allons clairement jouer pour l’emporter.

La qualification, une motivation supplémentaire ? Oui clairement, je crois que c’est une motivation de plus pour gagner cette rencontre. Premièrement car nous jouerons à domicile, devant nos supporters ici au Stade Louis-II. Et ensuite parce qu’il y a la possibilité de finir à la première place, et d’éviter de jouer deux matches supplémentaires de barrage pour accéder aux 8es de finale de la compétition. Donc évidemment nous avons très envie d’aller chercher cette victoire.

Caio Henrique - Site officiel AS Monaco
Niko Kovac récupère Badiashile et Golovin qui étaient suspendus contre Lille et Matazo (blessure), mais a perdu Krépin Diatta, pour de longs mois avec sa rupture des ligaments croisés.
Ayant le droit à 24 joueurs sur la feuille de match, il a convoqué l'intégralité des joueurs aptes sous ses ordres.

Chez la Real Sociedad, Imanol Alguacil a convoqué 25 joueurs dont Robert Navarro.

Présentation des équipes

Les faces à faces entre Monaco et Real Sociedad
© maillots-foot-actu.fr

Le classement :

8ème avec 19 points (14 matches) 2ème avec 29 points (14 matches)

La forme du moment (5 derniers matches) :

1 victoire, 3 nuls et 1 défaite.
5 buts marqués et 5 buts encaissés.
2 victoires, 3 nuls et 0 défaite.
6 buts marqués et 2 buts encaissés.

Les absents :

Diatta (blessé), Fabregas (blessé). Monreal, Karrikaburu, Lobete.

Les groupes retenus :

Majecki, Mannone, Nübel, Aguilar, Badiashile, Caio, Disasi, Jakobs, Maripán, Matsima, Pavlovic, Sidibé, Diop, Fofana, Golovin, Lucas, Martins, Matazo, Tchouaméni, Ben Yedder, Boadu, Isidor, Volland. Remiro, Ryan, Marrero, Zaldúa, Elustondo, Muñoz, Rico, Gorosabel, Le Normand, Pacheco, Zubimendi, Illarramendi, Zubeldia, Portu, Merino, Oyarzabal, Januzaj, Guridi, Guevara, Silva, Turrientes, Navarro, Isak, Barrenetxea, Sørloth.
Partager sur :