Ouverture du marché hivernal
Marché des transferts
(01/01/2022)
Le marché des transfert hivernal s'est ouvert ce matin à 0h00, et se clôturera le 31 janvier à minuit.

Encore engagé dans les deux autres compétitions (Coupe de France et Ligue Europa), l'AS Monaco est sixième à la mi-championnat (meilleur classement de la saison déjà atteint à la 9ème journée) après avoir mal débuté (7 premières journées dans la deuxième partie du classement).

Le successeur de Niko Kovac va devoir rapidement découvrir ses nouveaux joueur pour faire une grosse seconde partie de saison pour retrouver l'Europe la saison prochaine.
L'équipe monégasque est encore perfectible, avec seulement la 8ème attaque de L1 (29 buts marqués) et la 6ème défense (23 buts encaissés) avec seulement 3 matches sans prendre de but (7 au total sur les 30 disputés depuis le 3 août).

Pour atteindre ses objectifs lors de la première partie de saison, le coach croate a utilisé 27 joueurs (25 en L1) toutes compétitions confondues (dont Anthony Musaba, prêté au Cercle Bruges fin août), faisant beaucoup tourner son effectif, même s'il avait quelques pièces maîtresses dans son onze de départ.

La nomination du nouveau coach pourrait rebattre les cartes.

Effectuons un petit point sur l'effectif monégasque utilisé lors de cette première partie de saison.

  • Dans les buts :
      Le titulaire est Alexander Nübel.
      Arrivé cet été pour prendre la place de titulaire de Benjamin Lecomte dans le but, le gardien allemand a disputé les 19 rencontres de L1, ne laissant que 3 matches au total à ses concurrents.
      Ses débuts ont été difficiles, encaissant de nombreux buts sans faire le moindre arrêt.
      Sa doublure est le polonais Radoslaw Majecki, qui a joué 3 matches : la défaite contre le Shakhtar au Louis-II car Nübel était malade, le dernier match de poule de Ligue Europa car l'ASM était qualifiée, et le match de Coupe de France contre le Red Star.
      Vito Mannone est le 3ème gardien, qui n'a pas joué la moindre minute.

  • La défense : l'axe toujours fébrile...
      La défense est restée invaincue seulement à 3 reprises, face à Bordeaux, à Reims et contre Metz, cédant lors des 16 autres rencontres.
      Les axiaux tournent à chaque match, sauf sur les derniers où Benoît Badiashile (11 matches, 727 minutes) était blessé et a raté 4 rencontres.
      Le vice-capitaine Axel Disasi a participé à 16 matches (1295 minutes), Guillermo Maripán à 13 matches (1005 minutes), ne laissant que peu de miettes à Strahinja Pavlovic (7 matches, 450 minutes) et Chrislain Matsima (2 matches, 59 minutes).
      Quelque soit la combinaison entre les 3 premiers, l'axe défensif montre des carences, que les deux derniers n'ont pas comblé.
      Le défenseur serbe a provoqué plusieurs pénalties, le jeune français n'a que très peu joué et n'a pu montré ses qualités.

      Sur les côtés, deux paires.
      - À gauche, Caio Henrique (17 matches, 1153 minutes) et Ismail Jakobs (14 matches, 636 minutes) se partagent le temps de jeu, le brésiilen apportant plus à son équipe que l'allemand à son équipe, avec 7 passes (4 en L1) contre 1.
      - À droite, ce sont Ruben Aguilar (14 matches, 997 minutes) et Djibril Sidibé (11 matches, 704 minutes) qui tournent.

  • Au milieu de terrain, des certitudes.
      Défensivement, il y a deux places, dont une réservée à Aurélien Tchouaméni (18 matches, 1462 minutes).
      La deuxième place est généralement pour Youssouf Fofana (16 matches, 906 minutes), mais Jean Lucas (14 matches, 712 matches) et Eliot Matazo (10 matches, 515 minutes) gagnent du temps de jeu.
      Cesc Fabregas a été très peu à disposition de son entraîneur, fréquentant la plupart du temps l'infirmerie. Il a participé à 2 rencontres de L1 pour 36 minutes.
      Fréquemment appelé, Félix Lemaréchal (1 match, 8 minutes de jeu) a fait ses débuts en professionnel à Lyon.

      Offensivement, les plus utilisés sont Gelson Martins et Sofiane Diop (18 matches chacun, 1154 minutes pour le portugais, 1213 pour l'ancien rennais).
      Souvent blessé, Aleksandr Golovin n'a joué que 694 minutes (13 matches), et pour Krépin Diatta, sa saison s'est terminée le 21 novembre à 8 matches (282 minutes) avec sa blessure au genou.
      Niko Kovac a aussi lancé un joueur en professionnel, Maghnes Akliouche, qui a foulé le terrain à Lyon pour 1 minute.

  • En attaque, c'est le duo "Yedderland" qui part loin devant, avec 15 buts inscrits en L1, 22 sur les 45.
      Si Wissam Ben Yedder a participé aux 19 matches de L1, il n'en a joué que 2 en totalité, pour un total de 1148 minutes.
      Kevin Volland en a joué moins (17 matches), mais il reste plus longtemps sur les terrains (1219 minutes).
      Derrière ces deux là, Kovac insiste avec Myron Boadu (18 matches, 662 minutes) qui n'a marqué qu'un but en L1.
      Wilson Isidor n'a eu que 4 bouts de match pour 48 minutes de jeu.

  • Pendant ce mercato hivernal, il pourrait y avoir quelques retouches pour remplacer Sidibé, en fin de contrat en juin, et d'autres joueurs en manque de temps de jeu comme Judilson Pelé, à l'écart du groupe depuis le début de saison.
    Le nom du défenseur brésilien Vanderson, du Grêmio Porto Alegre, est annoncé avec insistance sur le Rocher cet hiver.

    Les transferts, les bruits, la durée des contrats
    Partager sur :