Ligue 1, 18ème journée : Présentation Lorient - Monaco
Ligue 1
(11/01/2022)

Pour la 18ème journée de Ligue 1, l'AS Monaco (5ème) se rend chez le FC Lorient (6e).

Les lorientais ont parfaitement réussi leur entame en Coupe de France, en allant facilement (0-6) s'imposer chez les vendéens de l'AS Châtaigneraie (R1), au contraire des remplaçants monégasques qui ont été éliminés (2-2, 4-5 t.a.b.) par ceux de Rodez (L2).

Pour un match important dans le haut du tableau, les habituels titulaires seront de retour sur la pelouse, et tenteront de continuer la série de deux victoires, débutée depuis la fin de la Coupe du Monde, à Auxerre (2-3) et devant Brest (1-0).
Dans ce même temps, les "Merlus" ont perdu chez eux face à Montpellier (0-2) et gagné chez le dernier Angers (1-2).

Mais la dynamique actuelle n'est pas en faveur des morbihanais, qui n'ont gagné qu'un seul de leurs 7 derniers matches, pour 3 nuls et 3 défaites, ce qui a permis à l'ASM de leur reprendre 7 points sur la période (4 victoires, 1 nul et 2 défaites).

Si le FCL compte 31 points au compteur, c'est en grande partie grâce à leurs performances loin du Moustoir, avec 18 points pris.
À domicile, Lorient n'a que le 10ème bilan de la L1, avec 13 points pris en 8 matches (12 buts marqués, 11 encaissés), avec 4 victoires lors des 4 premiers matches face à Lyon (3-1, J02), Clermont (2-1, J04), Nantes (3-2, J07), Lille (2-1, J09), puis 1 nul et 3 défaites devant Reims (0-0, J11), Nice (1-2, J13), Paris S.G. (1-2, J14) et Montpellier (0-2, J16).

L'AS Monaco, de son côté, a le 2ème bilan du championnat à l'extérieur avec 19 point pris en 8 matches (6 victoires, 1 nul et 1 défaite, 17 buts marqués et 8 encaissés).

Historiquement, le bilan des Lorient - Monaco en championnat (L1 & L2) est équilibré avec, 14 confrontations, 5 victoires de chaque côté et 4 nuls (20 buts monégasques, 18 lorientais), mais il ne l'est pas sur les 5 derniers affrontements.
Si l'année dernière Lorient a gagné (1-0), l'ASM restait sur 4 victoires consécutives : 2-5 en 2020-21, 0-3 en 2016-17, 0-2 en 2015-16 et 0-1 en 2014-15 pour arracher la Ligue des Champions.

Pour retrouver la plus prestigieuse des compétitions européennes, Philippe Clement devra mener ses joueurs à la victoire, qui devront réagir après la piteuse élimination face à Rodez.

L’état d’esprit du groupe ? Tout le monde était énervé et frustré après ce match face à Rodez, et c’est normal car nous sommes des compétiteurs. On voulait évidemment nous qualifier et nous avons eu la possibilité de le faire. On est forcément déçus après l’élimination. J’ai parlé avec mon groupe hier et on doit désormais regarder vers l’avant avec Lorient en point de mire. Ce qui est bien avec le foot, c’est que tu peux jouer de suite après une déception. C’est donc le moment de réagir.

L’adversité attendue à Lorient ? J’ai entendu dire que l’AS Monaco n’avait pas gagné ses 3 derniers matches face à Lorient. C’est un concurrent aux places européennes. C’est une équipe bien organisée, capable d’effectuer des transitions rapides avec leurs trois attaquants, comme Terem Moffi, que je connais depuis longtemps car il évoluait à Courtrai en Belgique. C’est un joueur d’impact, puissant.

Ils ont également des joueurs techniques comme Enzo Le Fée en meneur de jeu. C’est un jeune qui progresse chaque année. Pour moi, retrouver cette formation à ce niveau n’est pas une grande surprise car j’avais déjà vu de très bonnes choses la saison passée.

La série de 27 matches avec au moins un but ? Cette statistique est naturellement une chose positive mais le plus important est de gagner des matches et pas seulement de marquer. C’est pour cela que nous devons avoir un bon équilibre. C’est ce que nous avons fait ces dernières semaines, mais pas pendant le match de Coupe où nous avons concédé trop d’occasions. Il faut travailler sur ça à présent et regarder vers l’avant.

La concurrence en attaque ? Depuis son arrivée, Breel a fait de bonnes choses. Il effectue du bon travail sans ballon et est très important pour les joueurs qui se trouvent autour de lui. Wissam a de nouveau de très bonnes statistiques. Il y a donc beaucoup de concurrence pour Myron mais il s’est entraîné tout le temps ces dernières semaines. C’est à lui de pousser pour essayer de passer devant les autres attaquants. La concurrence est la plus importante à ce poste.

La régularité des équipes du haut du tableau ? Tout le monde connaît les qualités et le budget du Paris Saint-Germain. Il y a aussi Lens ou Marseille qui ne joue plus en Europe et qui a effectué des investissements pour rester au moins au même niveau. C’est un défi très intéressant pour nous. On doit se concentrer sur notre jeu et prendre le plus de points possible car nous n’avons aucune influence sur leurs résultats, hormis lors des confrontations directes.

Un milieu plus fourni les derniers matches ? Il faut trouver un équilibre car c’est différent par rapport à la saison passée. Avec Aurélien, nous avions le meilleur récupérateur du championnat. Aujourd’hui, Mohamed fait du bon travail mais c’est un autre profil. C’est pourquoi parfois, il faut un joueur en plus au milieu pour garder notre équilibre défensif et offensif.

Philippe Clement - Site officiel AS Monaco
Laissé au repos contre Rodez, le physique de Breel Embolo a cruellement manqué. Il sera de retour à la pointe de l'attaque à Lorient.

La déception de Rodez ? J’étais au stade même si je n’ai pas joué. Nous sommes une équipe, et à partir de là on gagne et on perd tous ensemble. Nous voulions vraiment remporter ce match et continuer notre aventure en Coupe de France. Beaucoup de monde s’y attendait certainement. C’est vrai que le but que Rodez marque avant la mi-temps nous a fait mal. Nous n’avons pas réussi à mettre le troisième par la suite, même si nous avons eu les opportunités pour.

Peu importe l’adversaire, il faut savoir tuer le match, et c’est ce qui ressort de ce scénario. Ensuite les penalties, c’est du 50-50. Malgré la super performance de Thomas (Didillon), ce n’était pas suffisant. On espère reprendre notre marche en avant dès mercredi.

La réaction du coach ? Il n’était pas le seul à être énervé après la rencontre, je vous le garantie. Et le contraire serait choquant. On ne voulait pas de cette défaite, notre objectif était d’aller loin dans la compétition. On a un groupe jeune, donc à nous de nous relever rapidement et de poursuivre notre série en championnat.

Le côté positif c’est qu’on enchaîne vite avec Lorient. Et même si ça n’effacera pas notre échec de samedi, je pense qu’on a malgré tout bien redémarré depuis la reprise avec deux victoires en Ligue 1. En tout cas c’est toujours bien de pouvoir rebondir quelques jours plus tard.

Ma forme physique ? Après la Coupe du Monde, j’étais très déçu de sortir comme ça de la compétition (en 8e de finale contre le Portugal, ndlr). C’est une déception légitime. J’ai eu un peu de temps off, mais j’étais très heureux de pouvoir reprendre dans la foulée avec mes coéquipiers, pour enchaîner sur cette deuxième partie de saison. Et je me sens vraiment bien.

Le bilan de la Coupe du Monde ? C’était positif, mais pas complètement. Notre génération est ambitieuse en Suisse, et à partir des huitièmes on sait que tout peut arriver, comme le Maroc l’a montré. Donc en tant que joueur, tu ne retiens que l’élimination malheureusement. Personnellement, ça s’est bien passé (deux buts). On a terminé à la première place d’un groupe très difficile. Il y a beaucoup de choses positives. Je suis très heureux de pouvoir revenir ici. C’est bien d’évacuer la frustration assez vite.

Mon début de saison ? J’ai toujours dit, depuis que je suis arrivé, que les statistiques passent au second plan pour moi. L’objectif de l’équipe est de jouer le haut de tableau, donc j’ai envie d’apporter ce que je peux au collectif et surtout rester en bonne santé. La meilleure saison de ma carrière ? Je ne sais pas. Au niveau des stats, il y a certes une progression. Mais j’ai encore une longue saison devant moi, et ce serait bête que je m’arrête en si bon chemin.

Ça s’est bien passé pour moi jusqu’à maintenant. On pourrait avoir 5-6 points de plus aujourd’hui au classement et moi quelques buts et passes décisives supplémentaires. Mais nous sommes bien revenus. La force de chacun est de pouvoir mettre ses qualités à disposition pour l’équipe. Même s’il y a encore des domaines où on peut s’améliorer.

Eliesse Ben Seghir ? Eliesse est là depuis cet été en préparation. Il a fait plusieurs matches, déjà à Porto en amical où il avait été très bon (2-0). Il a travaillé dur pour en arriver là, il a faim et a de très bonnes qualités. Nous avons un groupe très très fort, avec de bons jeunes qui poussent. Cette jeunesse nous fera parfois faire des erreurs certes, mais à l’inverse nous sommes capables de vite nous relever.

Il a fait un super match à Auxerre où il met un doublé. Il a montré du caractère en rentrant et en changeant le match du haut de ses 17 ans. Qu’il continue comme ça. Il a de grandes qualités techniques, et il est toujours en mouvement. Il est aussi très fort dans la finition (sourire), comme Maghnes, qu’il l’a également démontré samedi. Il a beaucoup de choses pour lui.

Le haut du classement ? Ce serait bien de gagner tous les matches, mais c’est un championnat très ouvert. Dans le top 6, chaque erreur se paye cash et ça peut bouger très vite. C’est à nous de ne pas se sentir satisfaits d’être à notre place. On veut gagner contre toutes les équipes et donc il est indispensable de bien se préparer pour. Comme c’est écrit dans le slogan du Club, le mot d’ordre c’est : « Repeat » !

La forme de Lorient ? Ils sont très forts à la maison. Ils ont fait une très bonne série en tout début de saison, en restant longtemps à la deuxième place. C’est une équipe qui va nous attendre et qui va tout faire pour nous battre en évoluant en transitions. Ce qui sera important, c’est avant tout de gagner les duels. Ils ont beaucoup de qualités individuelles en un contre un. Un gros travail nous attend pour remporter ce match, en espérant que les trois points soient bien là au bout.

Breel Embolo - Site officiel AS Monaco
Pour cette 18ème journée, Philippe Clement est toujours privé de Kevin Volland (blessé).
Il a convoqué les 24 autres joueurs sur lesquels il compte (Jean Lucas est écarté), dont Breel Embolo et Mohamed Camara, laissés au repos face à Rodez.

À Lorient, Régis Le Bris est heureux de son groupe, qui s'améliore de jour en jour.

On a la chance d’avoir une belle richesse d'effectif. Professionnel mais aussi au centre de formation. Cela nous offre beaucoup de possibilités.

Chaque rencontre mérite 100% d’attention.
Selon les rencontres et adversaires, les rapports de force sont modifiés. Et cela nécessite des adaptations.
Mais on doit avoir conscience que notre force collective est notre principal atout pour battre ces équipes.

Cette richesse nous offre forcément plus de possibilités. Au cours des rencontres mais aussi pour enchainer de la meilleure des manières les matches.
Tout le monde doit s’accrocher et produire le meilleur de lui même.

Lors des prochaines rencontres, on va boxer avec le haut de tableau. Des équipes habituées à jouer les premiers rôles.
Mais, dans notre situation, c’est une satisfaction de pouvoir challenger avec ces équipes.

L’AS Monaco est un adversaire de très haut niveau. Avec un effectif d’une grande qualité et une belle diversité de profils.
On va devoir faire un très gros match. On a travaillé pour.

Lors de notre victoire à Angers, j’ai trouvé que cette équipe avait du caractère. Cela me donne beaucoup de confiance pour la suite.

Pour les joueurs, c’est aujourd’hui un privilège d’être dans le 11. Les titulaires sont performants et créent des automatismes entre eux. Les jeunes joueurs, aussi, progressent bien.

Régis Le Bris - Site officiel FC Lorient
Pour affronter l'ASM, le coach lorientais est privé de Laporte, Le Bris, Mvogo (blessés), Chrislain Matsima (prêté et payé par l'ASM), Grbic n'est lui pas convoqué dans le groupe de 20 joueurs.

Présentation des équipes

Les faces à faces entre Monaco et Lorient

Le classement :

6ème avec 31 points 5ème avec 33 points

La forme du moment (5 derniers matches) :

1 victoire, 1 nul et 3 défaites.
5 buts marqués et 8 buts encaissés.
4 victoires, 0 nul et 1 défaite.
10 buts marqués et 5 buts encaissés.

Les absents :

Grbic (choix), Laporte (blessé), Le Bris (blessé), Matsima (prêté par l'ASM), Mvogo (blessé). Geubbels (choix), Lucas (choix), Volland (blessé - côtes).

Les groupes retenus :

Bartouche-Selbonne, Mannone, Le Goff, Yongwa, Talbi, Kalulu, Meïté, Silva, Diarra, Abergel, Ouattara, Innocent, Aouchiche, Le Fée, Ponceau, Boisgard, Koné, Doucouré, Cathline, Moffi. Didillon, Liénard, Nübel, Aguilar, Caio, Disasi, Jakobs, Maripán, Sarr, Vanderson, Akliouche, Ben Seghir, Camara, Diatta, Fofana, Golovin, Lemaréchal, Magassa, Martins, Matazo, Minamino, Ben Yedder, Boadu, Embolo.
Partager sur :