16ème Coupe de France : Présentation Quevilly-Rouen - Monaco
Coupe de France
(01/01/2022)

Pour les 16èmes de finale de la Coupe de France, l'AS Monaco se déplace chez l'US Quevilly-Rouen Métropole, pensionnaire de Ligue 2.

Promu en Ligue 2 cet été après 3 saisons de National, Quevilly-Rouen pointe à la ème place de Ligue 2 avec 24 points en 19 rencontres, avec un bilan de 6 victoires, 6 nuls et 7 défaites (20 buts marqués et 25 encaissés), mais ne compte que 4 longueurs d'avance sur le 18ème et barragiste.

Sur les 5 dernières rencontres, le bilan des normands est de 2 victoires, 2 nuls et 1 défaite.
Ce bilan aurait pu être pire, si QRM n'avait pas remonté 2 buts contre Caen, dans le temps additionnel, arrachant le nul 2-2 avec des buts de Romain Padovani (90e+2) et K. Sidibé (90e+3).

Dans le même temps, les monégasques sous les ordres de Niko Kovac, ont gagné 3 rencontres, pour 1 nul et 1 défaite (10 buts marqués et 5 encaissés).

En Ligue 2 à domicile, Quevilly-Rouen a des difficultés à s'imposer, avec, en 9 matches, seulement 2 victoires pour 4 nuls et 3 défaites (9 buts marqués, 12 encaissés) face à Dijon (2-1, J03), Bastia (1-2, J04), Paris FC (0-1, J06), Auxerre (0-0, J08), Guingamp (2-2, J10), Niort (0-3, J12), Toulouse (0-0, J15), Nancy (2-1, J17), Caen (2-2, J19).

En Ligue 1 loin du Louis-II, le bilan des monégasques est très perfectible, avec le 11ème bilan de la phase aller, avec 3 victoires, 2 nuls et 4 défaites (10 buts marqués et 12 pris).

Pour parvenir en 16ème de finale de la Coupe de France, l'AS Monaco n'a eu besoin que d'un tout, chez le Red Star (0-2).

Quevilly-Rouen a dû passer deux tours supplémentaires, mais à chaque fois face à un club hiérarchiquement inférieur :
  • 7ème tour, AS Étaples (R2) - Quevilly-Rouen Métropole : 1-3
  • 8ème tour, J3S Amilly (N3) - Quevilly-Rouen Métropole : 0-5
  • 32ème de finale, Quevilly-Rouen Métropole - Stade Laval (N) : 1-1, 4-2 t.a.b.
Créé en 2017, l'AS Monaco n'a jamais affronté Quevilly-Rouen, mais a déjà croisé les deux clubs qui ont fusionné.
Tout d'abord le FC Rouen, croisé à 2 reprises pour 3 matches en coupes.
- La première en Coupe Drago, consolante de la Coupe de France. Au deuxième tour, Monaco avait battu Rouen (3-1) en Principauté.
- La dernière pour les 8èmes de finale de la Coupe de France 1973-74, qui se jouaient alors en matches aller et retour.
L'ASM faisait la différence à l'aller en Normandie (0-3), et confirmait au retour avec une nouvelle victoire (3-1).

Contre l'US Quevilly, en 32ème de finale de la Coupe de France 2006-07, les monégasques avaient bataillé pour se qualifier contre l'USQ alors en CFA (équivalent de la N2 actuelle), avec une victoire (0-2) avec des buts de Gerard Lopez Segurra (0-1, 66e) et Gonzalo Vargas (0-2, 90e+3).

Niko Kovac remercié, son successeur n'ayant pas encore été désigné, l'intérim est assuré par Stéphane Nado, qui voudra laisser l'AS Monaco qualifiée dans toutes les compétitions.
Manque de chance pour lui, il sera privé de 13 joueurs (7 covid, 1 suspendu et 5 blessés) pour parvenir à cette tâche, et doit appeler des joueurs de la réserve en renfort, qu'il connait bien pour les entraîner en N2.
Ainsi, Fouad El Maach (qui fête demain son 21ème anniversaire), Yllan Okou, Aurélien Platret, Louis Torres, Maghnes Akliouche, Florian Baranik, Félix Lemaréchal, Soungoutou Magassa ont été appelés en renfort dans le groupe de 20 joueurs retenus.

Côté normand, après une première saison en Ligue 2, Bruno Irles pourrait aussi diriger son dernier match de QRM, car il est présenti pour remplacer Laurent Battles à Troyes, et découvrir la Ligue 1.

Mais avant de signer dans l'Aube, Bruno Irles a préparer ce match de Coupe contre l'AS Monaco, son unique club quand il était joueur.

C’est un match qui doit maintenir notre bonne dynamique du début de saison.
Monaco est sur le papier largement au dessus de nous avec une équipe qui a de nombreux points forts. Mais ce match est bien préparé.

Bruno Irles - Site officiel Quevilly-Rouen
Dans l'effectif de QRM, Irles pourra compter sur Romain Padovani, formé sur le Rocher, mais qui n'a jamais pu jouer avec les professionnels.

Présentation des équipes

Les faces à faces entre Monaco et Quevilly-Rouen

Le classement :

11ème avec 24 points (J19 - Ligue 2) 6ème avec 29 points (J19 - Ligue 1)

La forme du moment (5 derniers matches) :

2 victoires, 2 nuls et 1 défaite.
7 buts marqués et 6 buts encaissés.
3 victoires, 1 nul et 1 défaite.
10 buts marqués et 5 buts encaissés.

Les absents :

Pelletier, Demouchy, Tegar, Sangaré, Dadoune. Badiashile (covid), Diatta (blessé), Diop (covid), Disasi (covid), Fabregas (blessé), Fofana (covid), Golovin (blessé), Lucas (covid), Mannone (choix), Marcelin (covid), Matsima (covid), Pelé (covid), Sidibé (blessé), Tchouaméni (blessé).

Les suspendus :

Maripán

Les groupes retenus :

Lemaitre, Lejeune, Cissokho, Padovani, Dekoke, Cissé, Lambese, Belkorchia, Bansais, Cisse, Diaby, Sidibé, Haddad, Gbelle, Boé-Kane, Rotsen, Jozefzoon, Nazon, Ndilu, Bahassa, Zabou. Majecki, Nübel, Aguilar, Caio, El Maach, Jakobs, Okou, Pavlovic, Platret, Torres, Akliouche, Baranik, Lemaréchal, Magassa, Martins, Matazo, Ben Yedder, Boadu, Isidor, Volland.
Partager sur :