J18, FC Lorient - AS Monaco : 2-2
Ligue 1
(11/01/2022)
L'AS Monaco a évité une nouvelle désillusion de peu, après l'élimination en Coupe de France face à Rodez, à Lorient, dans une rencontre pourtant maîtrisée : un but d'avance de Breel Embolo (0-1, 61e), un pénalty validé par la VAR puis annulé par la VAR, deux barres touchées (15e et 73e), deux buts encaissés en une minute par Ouattara (1-1, 76e) et Moffi (2-1, 77e), une nouvelle barre (84e) et une égalisation arrachée dans les dernières secondes du temps additionnel par Wissam Ben Yedder de la tête (2-2, 90e+3).

Pour le match, le coach des "Merlus", Régis Le Bris, fait confiance à son équipe-type du moment, sans Chrislain Matsima pas autorisé à jouer selon l'accord du prêt du jeune monégasque dans le club du Morbihan.
Il aligne Vito Mannone (monégasque ces 2 dernières saisons), Le Goff, Talbi, Meïté, Kalulu, Innocent, Abergel, Cathline, Le Fée, Ouattara, Moffi.

Sur le banc, les 9 autres joueurs convoqués : Bartouche-Selbonne, Yongwa, Silva, Diarra, Aouchiche, Ponceau, Boisgard, Koné, Doucouré.

Côté AS Monaco, Philippe Clement change encore son onze de départ. Il débute avec Nübel, Caio, Maripán, Disasi, Vanderson, Camara, Fofana, Golovin, Diatta, Ben Seghir, Embolo.

Il met encore une fois son capitaine Wissam Ben Yedder sur le banc, aux côtés de Didillon, Jakobs, Sarr, Akliouche, Martins, Matazo, Minamino, Boadu.
Les 4 joueurs écartés sont Liénard, Aguilar, Lemaréchal et Magassa.

Et la rencontre, l'AS Monaco la débute avec le ballon car Lorient attend dans son camp pour exploser à la moindre opportunité.
- Corner pour l'ASM tiré de la droite par Golovin pour le point de pénalty où Guillermo Maripán se jette pour placer une tête plongeante et décroisée, qui passe au ras du montant droit de Mannone (4e).
- Tir de Cathline écrasé, des 18m côté gauche. Nübel facile (9e).
- Frappe soudaine et puissante de Mohamed Camara des 25-30m. Vito Mannone est battu mais sauvé par sa transversale (15e).
- En 2 passes plein axe, la défense monégasque est transpercée. D'abord par Le Fée depuis ses 30m pour Abergel sur la ligne médiane, qui contrôle et lance Moffi dans la profondeur, qui résiste en puissance au retour de Maripán, entre dans la surface et frappe fort droit devant, sur Alexander Nübel qui repousse d'une belle parade (17e).
- Long coup-franc pour le deuxième poteau où Disasi remise de la tête pour l'axe où Fofana n'arrive pas à donner de puissance à la sienne. Mannone récupère (19e).
- Corner de Golovin, toujours pour le point de pénalty et la tête en déséquilibre de Maripán, qui met le ballon au-dessus (23e).
- Centre de Vanderson de la droite pour le second poteau où Kalulu, remise de la poitrine pour son gardien. Breel Embolo a anticipé la passe en retrait, vient dévier le ballon devant le gardien qui lui prend le pied d'appui. Pénalty incontestable sifflé et validé par la VAR ! (25e).
Breel Embolo s'apprête à le frapper, quand la VAR rappelle Mr Brisard pour lui signaler un hors-jeu de Vanderson au départ, d'un orteil... (26e).

Monaco a laissé passer sa chance d'ouvrir le score en cette première période. Malgré la volonté d'aller marquer, Lorient défend bien et annihile les offensives asémistes, où Ben Seghir est bien discret.

Pas de changement dans les deux formations à la reprise, et il faut 10 minutes pour que le match s'emballe.
- Contre lorientais avec Le Fée qui décale pour Moffi dans la surface côté gauche, qui tire dans les 6m, Nübel repousse. Le drapeau se lève ensuite (54e).
- Ben Seghir pour Vanderson lancé le long de la touche, qui parvient à centrer en évitant la sortie de but. Dans l'axe au premier poteau, Embolovient couper entre deux défenseurs, reprend de volée mais ne peut cadrer (55e).
- Centre de Vanderson pour Embolo qui place son crâne devant Meïté. Encore à côté (58e).
- Cathline côté gauche rentre dans la surface, revient sur son pied droit pour un ballon enroulé au second poteau. Nübel se saisit du ballon (60e).
- Récupération de Ben Seghir côté gauche de la surface, proche de la ligne de corner. Il met en retrait sur Caio qui donne dans l'axe pour Camara, qui joue vite pour Breel Embolo dans la surface, dos au but. Il résiste à Meïté, se retourne en revenant dans l'axe pour feinter la frappe et éliminer Talbi, et tire à ras de terre. C'est fort, croisé et hors de portée de Mannone, enfin battu (0-1, 61e).

L'AS Monaco mène au score, et c'est mérité.

Breel Embolo n'a pas le temps de fêter son but, il devait sortir avant de marquer et cède sa place à Wissam Ben Yedder. Autres changements : Gelson Martins remplace Diatta, Ponceau supplée Innocent (62e).

Lorient doit maintenant faire le jeu et venir jouer dans le camp monégasque.
- Centre de Cathline de la gauche, lobé. Au second poteau, Caio regarde le ballon et se fait passer devant par Ouattara, qui parvient à dévier de la tête pour Moffi dans l'axe, à 3m du but, devancé par la tête de Guillermo Maripán. Disasi à l'autre poteau met en corner (66e).
- Déviation de la tête de Ben Seghir dans la course de Ben Yedder côté droit, qui résiste à Meïté et frappe de demi-volée. Trop sur Mannone qui repousse (67e).
- Ouattara, côté gauche, revient dans l'axe et enroule aussi un ballon pour le second poteau. Nübel capte (68e).
- Corner pour l'ASM, toujours botté par Aleksandr Golovin, et encore en retrait dans l'axe. Entre les 6m et le point de pénalty, Axel Disasi reprend de la tête au-dessus de deux adversaires et catapulte encore le ballon sur la barre de Mannone, encore battu (73e).

Monaco n'arrive pas à faire le break, et reste à portée de Lorient, qui va se montrer bien plus réaliste.
- Corner de la droite de Le Fée, sortant comme lui a montré Golovin. Au premier poteau, Ouattara s'est démarqué et catapulte le ballon de la tête au premier poteau. Nübel est fusillé (1-1, 76e).
- Perte de balle de Caio dans le camp des "Merlus", Ouattara lance le contre en prenant l'axe, et décale dans le dos de la défense pour Moffi, côté droit, qui profite de la montée de Caio. Le buteur breton rentre dans la surface, feinte la frappe enroulée au second poteau de son pied gauche et la place à ras de terre au premier. Nübel est encore battu (2-1, 77e).

Philippe Clement effectue deux nouvelles entrées avec Myron Boadu et Ismail Jakobs pour Golovin et Ben Seghir (83e).
L'allemand, international sénégalais, trouve rapidement Youssouf Fofana dans l'axe de la surface, qui crochète Meïté pour se mettre sur son pied droit, et enroule une superbe frappe du droit. Mannone est encore battu, mais le portier italien a la baraka ce soir... Sa barre le sauve pour la troisième fois ! (84e).

Monaco se jette vers l'avant, et laisse des espaces. Pour en profiter, Régis Le Bris change ses deux buteurs : Ouattara et Moffi sont remplacés par Diarra et Koné (85e), et ils sont proches de mettre fin au suspense, sur un contre, parti des 30m bretons. Koné, dans son camp, lance Diarra qui rentre dans la surface côté droit, qui ne frappe pas de l'intérieur du pied droit, mais tente un extérieur du pied gauche, et son ballon passe heureusement à côté (90e+2).
Sur le ballon suivant, Ismail Jakobs est étrangement seul côté gauche et a tout le loisir de s'appliquer pour centrer. Son ballon trouve au second poteau la tête de Wissam Ben Yedder qui est passé devant Le Goff pour égaliser à bout portant (2-2, 90e+3).

Ce but sauve un point pour l'AS Monaco, qui a faillit perdre, mais qui aurait mériter de ramener les trois points avec un peu plus de réalisme.

Au classement, ce nul fait mal, car les hommes de Philippe Clement ne profitent pas du nul de Lille, de la défaite de Rennes, et perd deux longueurs sur Marseille. Le podium est maintenant à 5 points.

Prochain match et chemin de la victoire à retrouver obligatoirement dès dimanche, à 17h05 au Louis-II, face à l'AC Ajaccio pour la 19ème et dernière journée de la phase aller.

Les résultats et le classement de la dix-huitième journée de championnat.
Les stats de l'ASM dans ce championnat 2022-23.
Partager sur :