CF 8ème, FC Rouen - AS Monaco : 1-1, 6-5 t.a.b.
Coupe de France
(08/02/2024)
L'AS Monaco a été éliminée piteusement en Normandie, sur la pelouse de Rouen, qui voulait plus la qualification que des monégasques sans âme et sans envie.
Ils avaient pourtant trouvé l'ouverture du score sur un pénalty de Folarin Balogun (0-1, 35e) après une double occasion de Rouen (23e), mais ils se sont faits reprendre avant la pause sur un coup-franc conclu par Bassin (1-1, 45e+6).

En seconde période, Rouen repousse sans trop de difficulté les petites offensives de l'ASM, pour obtenir le droit de disputer la séance des tirs-au-but, durant laquelle Majecki repousse une tentative, pour offrir la balle de match à Balogun, qui rate une nouvelle fois tir (le 3ème sur 4 tentés avec l'ASM).
Rouen n'en ratera plus, le portier Aggoune fait son show en gagnant du temps, récoltant un avertissement pour cela, mais repousse le dernier tir d'Akliouche pour se donner le droit d'aller en quart de finale face au dernier de Ligue 2, Valenciennes.

Pour la rencontre, le coach du FC Rouen, Maxime D'Ornano, débute avec Aggoune, 5 défenseurs devant lui avec Mion, Bassin, Sanson, Bouzamoucha, Sy, au milieu Benzia, A. Allée et Abdelmoula, et en attaque Benkaid et Loppy.

Sur le banc, l'ancien portier de la réserve de l'ASM, Axel Maraval, accompagné de Z. Allée, Bensoula, Bernasqué, Bezzekhami, Deschamps, Dia, Ouadah, Sahloune.
Honsor et Laurent sont en tribune.

Pour l'ASM, Adi Hütter débute avec Majecki, Jakobs, Salisu, Maripán, Kehrer, Vanderson, Zakaria, Fofana, Golovin, Minamino, Balogun.

En tribune, on retrouve l'habituel Liénard, et sur le banc, les 9 autres convoqués : Köhn, Ouattara, Akliouche, Ben Seghir, Camara, Coulibaly, Diop, Magassa, Michal.

La rencontre débute avce la ballon pour l'AS Monaco, face à un bloc normand regroupé dans son camp. Quand l'ASM perd le ballon c'est donc assez haut, et le prssing asémiste permet de le récupérer.
Un pressing de Jakobs contre le ballon et le donne sur Golovin, hors-jeu, qui lance Minamino qui s'en va battre Aggoune d'un ballon croisé. Le but est justement refusé pour hors-jeu (5e).
Golovin dans l'axe donne pour Balogun d'un ballon croisé côté gauche. L'américain efface Aggoune mais ne peut redresser du gauche, tirant derrière le premier poteau, dans le petit-filet (9e).

Rouen a tenu, et tente d'aller porter le danger dans une défense monégasque pas sereine, comme à son habitude.
- Loppy décale Mion côté gauche, qui centre fort. Jakobs au second poteau dévie en retrait, sur Abdelmoula aux 16m qui contrôle et tire en force. Au-dessus (19e).
- Loppy est côté gauche, accélère devant Maripán qui se fait passer pour rentrer dans la surface et frappe aux 6m. Maripán détourne sur son montant droit, le cuir revient en jeu dans l'axe où Mion se jette pour reprendre d'une tête plongeante. Sur sa ligne, Mohammed Salisu sur sa ligne arrête le ballon des jambes, et repousse sur la gauche pour Jakobs qui dégage (23e).

- Impuissants, les monégasques retournent vers la surface normande, avec Golovin qui tente des 20m, mais c'est loin du cadre (31e).
- Corner pour l'ASM, joué en retrait, et Balogun est servi dans l'axe, mais entre trois défenseurs, n'arrive pas à frapper (32e).
- Dans le rond central, Golovin dévie une passe de Minamino dans la course de Fofana, qui remonte jusqu'aux 25m pour décaler Balogun sur la gauche d'un ballon croisé. Dans la surface, il pousse le ballon devant Aggoune, et est déséquilibré par la sortie rapide du portier. Pénalty ! (33e).
Folarin Balogun se charge de le transformer en tirant à ras de terre sur la gauche du gardien, parti de l'autre côté (0-1, 35e).

Monaco mène au score, Rouen doit réagir et se découvrir un peu plus.
- Tir d'Abdelmoula de demi-volée, hors du cadre, après une faute non sanctionnée de Jakobs sur Sy aux 18m (36e).
- Centre de Mion de la gauche pour le second poteau où Abdelmoula met en retrait de la tête derrière Jakobs, pour un partenaire qui n'arrive pas à se mettre en position de frappe (43e).
- Minamino intercepte dans le rond central, pour lancer un contre à 3 contre 2. Il peut donner sur la droite vers Balogun, entre les deux défenseurs, mais choisit de donner sur Fofana esseulé sur la gauche, qui rate son tir qui se transforme en passe aux 16m pour le gardien (45e).

Monaco n'a pas fait l'écart, et va le regretter après une échauffourée après un tacle musclé de Zakaria proche de la ligne médiane, qui lui vaut un nouvel avertissement (45e+3).
Le ballon des 45m d'Allée est mis vers la surface, où la défense centrale de Rouen va faire la différence. Bouzamoucha dévie de la tête aux 18m sur Sanson, seul au point de pénalty, couvert par Zakaria, qui peut contrôler et donner sur la gauche pour son capitaine Bassin qui n'a plus qu'à ajuster Maripán, aux 6m, pour égaliser du plat du pied (1-1, 45e+6).

Pas de changement dans les deux formations pour la seconde période, et l'AS Monaco se procure les premières occasions, cherchant à reprendre l'avantage.
- Plein axe, Golovin s'avance dans la défense et écrase son tir qui va sur Aggoune (47e).
- Dans l'axe, Minamino décale sur la gauche pour Golovin qui donne sur Folarin Balogun dans la surface, qui se retourne pour frapper en pivot. Le ballon ne passe pas loin de la bas du montant opposé (50e).
- Minamino pour Vanderson dans l'axe, qui tire dans la défense alors que Balogun avait fait l'effort de se démarquer sur la droite (55e).
- Contre rouennais, centre de Mion qui lobe Majecki, qui arrive à détourner le ballon au second poteau, du bout du gant, au-dessus d'Abdelmoula. Aux 6m côté droit, Sy s'applique pour reprendre de volée et cadrer, Maripán dégage devant sa ligne (56e).
- Balogun encore trouvé d'un ballon croisé côté gauche dans la surface, mais doit se retourner pour centrer. C'est repousse (59e).

Adi Hütter effectue trois changements, avec les sorties de Jakobs, Zakaria et Minamino, pour les entrées de Kassoum Ouattara, Eliesse Ben Seghir et Maghnes Akliouche (61e), Maxime D'Ornano répond avec l'entrée de Bezzekhami pour Abdelmoula (68e).
Le résultat est que Monaco prend la possession du ballon, mais c'est stérile. Rouen balance et tient.

Jusqu'à la fin du match, il n'y aura que des petites occasions, de chaque côté.
- Tir des 25m côté droit de Bouzamoucha, trop croisé, accompagné par Majecki (70e).
- Centre de Ouattara un peu trop haut pour la tête de Balogun au second poteau, aux 6m. Au-dessus (73e).
- Coup-franc axial de 28m de Golovin. C'est puissant, mais à côté du premier poteau, accompagné par le gardien (81e).
- Long centre de Vanderson de la droite, pour l'axe de la surface où Ouattara vient passer devant Sy pour reprendre, mais du gauche et c'est contré (90e).

En fin de match, Rouen a fait entrer plusieurs joueurs, des tireurs de pénalty avec Ouadah pour Loppy (81e), puis Sahloune, Z. Allée et Bernasqué pour Sy, Benkaid et Mion (90e+3).

Score de parité à la fin du temps réglementaire, les deux équipes doivent se départager avec les tirs-au-but, qui sont travaillés à Rouen depuis de longues semaines.
- Rouen débute avec Salhoune, qui frappe à ras de terre sur la droite de Majecki, pris à contre-pied (1-0).
- Golovin répond, avec un plat du pied sur la gauche d'Aggoune, parti du mauvais côté (1-1).
- A. Allée effectue la même frappe que le russe (2-1).
- Ben Seghir égalise d'un plat du pied puissant au ras du poteau gauche d'Aggoune, parti du bon côté (2-2).
- Z. Allée place le ballon sous la barre de Majecki côté droit, parti du bon côté (3-2).
- Fofana remet les deux équipes à égalité, d'un plat du pied fort et placé sur la gauche du gardien (3-3).
- Benzia tire sur la droite de Radoslaw Majecki, parti du bon côté qui repousse sans mal (3-3).
- Kehrer frappe fort du plat du pied droit, plaçant le cuir à contre-pied du gardien (3-4).
- Ouadah garde les espoirs de Rouen, avec une frappe dans la lucarne gauche de Majecki, parti du bon côté (4-4).
- Folarin Balogun a la balle de match, et la rate... Il tire fort sur la droite du gardien, qui est parti du bon côté (4-4).
- Sanson redonne l'avantage à Rouen, avec une nouvelle lucarne trouvée, la gauche de Majecki parti de l'autre côté (5-4).
- Aggoune fait exprès de tarder à venir se placer pour destabiliser Maripán, et reçoit un avertissement. Le chilien lui répond avec une frappe puissante croisée à ras de terre et au ras du montant droit du gardien, parti du bon côté (5-5).
- Bernasqué frappe encore en force, toujours sous la barre de Majecki, encore parti du bon côté mais sous le ballon (6-5).
- Aggoune tarde encore, mais ne reçoit pas de deuxième avertissement. Cette fois en face de lui, c'est un joueur avec moins d'expérience, Akliouche, qui place son plat du pied à mi-hauteur, sur la gauche du gardien qui jaillit à son poteau pour repousser (6-5).

L'AS Monaco est éliminée piteusement, et ne recevra pas dans 3 semaines le dernier de Ligue 2, Valenciennes, pour s'ouvrir les portes des demi-finales.

Au contraire, les joueurs d'Adi Hütter montrent une nouvelle fois un mauvais visage, alors qu'ils doivent jouer le derby contre Nice, dimanche, qu'ils devront gagner pour revenir sur les dauphins du PSG en Ligue 1.

Les résultats de la Coupe de France 2023-24.
Tous les résultats de l'ASM en Coupe de France.
Partager sur :